Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Impossible Dictionnaire, c'est aussi...

Le site officiel
www.impossible-dictionnaire.com

La page Facebook
www.facebook.com/impossible.dictionnaire

  amateur(s) de bons mots se félicitent, comme vous, d'être tombé(s) sur ce blog. Au total, ça fait quand même   visiteurs de bon goût.

Recherche

Vous Avez Raté...

8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 04:48
La semaine dernière, lors de la 8ème session du difficultexte, il s'est passé quelque chose d'inédit : personne n'a souhaité jouer. Et comme je suis du genre tétu - information à prendre plus au niveau du caract ère que du magazine - je remets le couvert :

"Lors du dernier difficultexte, je me suis amusé – peu d'entre vous s'en sont aperçus – à inventer une histoire sur la base du jeu d'aujourd'hui. Je vous propose cette fois de vous y coller et d'écrire un texte qui intègrera un maximum de termes mathématiques (addition, abcisses, sinus, etc.) que vous écrirez en majuscules pour mieux les repérer à la lecture."

A vos muses... Prêt... Ecrivez !

Partager cet article

Repost 0
Published by Almaterra - dans Le difficultexte
commenter cet article

commentaires

Pedrolinho 13/11/2007 22:05

Je suis un MOINS que rien, j'ai beau MULTIPLIER les essais...le PROBLEME reste entier, impossible d'écrire quoi que ce soit! Je croyais en connaître en RAYON, et puis ce fut échec et MATHS!

jc 08/11/2007 17:52

oula au secour j'suis pas un matheu moi ......lol

Almaterra 09/11/2007 05:44

Echec au matheux, c'est pour ça qu'il ne s'est jamais réveillé.

Chana 08/11/2007 11:21

Je ne sais pas si ma contribution entre dans l’esprit du jeu que tu proposes mais voilà ce que les triturations de mes méninges ont donné :

Titre : Au coin de ma rue
On dit souvent que femme varie mais moi, je ne fais pas partie des VARIABLES. Je n’adresse jamais la parole à toutes ces personnes INCONNUES qui déambulent à l’ANGLE de ma rue. J’ai un ami qui d’ailleurs, pour désigner l’angle d’une rue, parle de COSINUS. Véridique ! De toutes les façons, à partir du moment où les rues ne sont pas PARALLELES, elles ne peuvent être que PERPENDICULAIRES. Cela me paraît d’une logique implacable. Sais-tu que, au coin de ma rue, j’ai attrapé un méchant rhume ? Mes SINUS sont bouchés et cela provoque des migraines. De là on peut déduire l’EQUATION suivante : ADDITION de mes petits bobos et SOUSTRACTION de mes ardeurs = DIVISION des corps. Il s’en passe des choses au coin de ma rue et c’est sans compter les bizarreries de la rue ADJACENTE, c'est PI(s) ! Mais je t’en parlerai une prochaine fois.

skal 08/11/2007 11:10

elles etaient là ,attendant l'ennemi , prenant presque RACINE ,CARREEs dans leurs formations alignées sur plusieurs lignes PARALLELES où flottaient des centaines de drapeaux RECTANGULAIRES , des DIVISIONS de soldats qui devaient être PLUS ou MOINS 200.000 , les 22/7ème (py 3.14) de l'ENSEMBLE , SOUSTRAITS dans une manoeuvre de diversion EQUATION A PLUSIEURS INCONNUES ,comment tromper l'ennemi sans que LA MECANIQUE QUANTIQUE du hasard vienne perturber le PLAN génial mis au point par le stratege ? les canonniers à leur poste calculaient dejà à l'aide de leur TABLE DE LOGARYTHMES les COORDONNEES , ABCISSES ET ORDONNEES , SINUS ET COSINUS de leur futur champ de tir afin de MULTIPLIER le nombre de victimes avec un POURCENTAGE de chances de succes non ALEATOIRE , PROBABILITE MATHEMATIQUE evidente ils feraient du degat dans le CHAMP adverse . LA REGLE DE TROIS etait respectée , leurer , contourner ,couper la retraite ....
Nous etions en ete 1805 la bataille d'Ulm allait debuter .