Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Impossible Dictionnaire, c'est aussi...

Le site officiel
www.impossible-dictionnaire.com

La page Facebook
www.facebook.com/impossible.dictionnaire

  amateur(s) de bons mots se félicitent, comme vous, d'être tombé(s) sur ce blog. Au total, ça fait quand même   visiteurs de bon goût.

Recherche

Vous Avez Raté...

18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 00:00
C'était il y a 20 ans ; une dépêche AFP annonçait laconiquement "Pierre Desproges est mort du cancert. Etonnant, non ?"

Il est des anniversaires qu'on ne souhaiterait pas fêter. D'ailleurs je ne le fêterai pas, je vous propose juste de nous souvenir de celui qui ne m'a jamais quitté depuis que j'enregistrai de la radio de mon grand père vers un vieux magnétophone les Flagrants délires sur France Inter en interdisant à toute la maison le moindre bruit pendant que le procureur de la république Desproges française déroulait son immense talent. Le soir je me réécoutai en boucle les cassettes enregistrées sans que mes parents le sachent en faisant bien attention de couper le son au moindre bruit dans l'escalier. Le pied !

Tu nous manques tellement, Pierre !

Florilège :

"Les aspirations des pauvres ne sont pas très éloignées des réalités des riches."

"L'accouchement est douloureux. Heureusement, la femme tient la main de l'homme. Ainsi, il souffre moins."

"On reconnaît le rouquin aux cheveux du père et le requin aux dents de la mère."

"La culture, c'est comme l'amour. Il faut y aller à petits coups au début pour bien en jouir plus tard."

"Existe-t-il au monde un privilège plus totalement exorbitant que la beauté ?"

"Tout salaud qu’on soit, on n’est pas moins naïf et susceptible de déceptions."

"Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger. De même qu’il faut boire pour vivre et non pas vivre sans boire, sinon c’est dégueulasse."

"Un livre n'est pas fait pour être lu mais seulement pour être vendu."

"Et puis quoi, qu'importe la culture ? Quand il a écrit Hamlet, Molière avait-il lu Rostand ? Non."

"Le temps nous presse sans trêve vers le trou final."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Artno 19/04/2008 00:36

un autre pour la route et très ironique, "plus cancéreux que moi tu meurs"

Almaterra 21/04/2008 13:14


C'est qu'il était comme ça l'animal !


Pedrolinho 18/04/2008 22:07

Tu peux enlever le point d'interrogation...

Almaterra 21/04/2008 13:14


Quel point d'interrogation ?


christophe fétat 18/04/2008 09:46

Tout le monde en prenait pour son grade avec lui c'est clair !
Ce type d'humour est-il encore possible aujourd'hui où la place de plus en plus importante de la télévision sur le spectacle vivant et la lecture pousse bon gré mal gré à l'uniformisation et au politiquement correct de plus en plus d'humoristes ?

Almaterra 20/04/2008 12:17


On a aujourd'hui du Carlier, du Gerra et du Guillon qui flingue également sur les ondes mais sans le talent d'écriture de Desproges.