Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Impossible Dictionnaire, c'est aussi...

Le site officiel
www.impossible-dictionnaire.com

La page Facebook
www.facebook.com/impossible.dictionnaire

  amateur(s) de bons mots se félicitent, comme vous, d'être tombé(s) sur ce blog. Au total, ça fait quand même   visiteurs de bon goût.

Recherche

Vous Avez Raté...

2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 20:20
Dorénavrant, à n'importe quel moment du jour et de la nuit, un flash spécial "News et abondent" pourra déstabiliser la quiétude de ce blog. Que les âmes sensibles soient prévenues et qu'elles n'entament à aucun moment la lecture de ces incursions intempestives dans un blog qui jusqu'alors était reconnu pour son bon goût et sa probité.


Calixthe Beyala Vs Michel Drucker
La justice vient de rendre son verdict. Qui pensez-vous qui gagne entre le sexagénaire catholique blanc et la scribouillette noire que le sexe ne gène pas ? Je vous donne un indice : Nicolas Sarkosy est président de la république... Gagné !

Les premiers mots de notre Calixthe, au sortir du tribunal, auront été "Je suis complètement déboutée !" Le papy est blanchi - c'est dire s'il ne bronze qu'aux sunlights des plateaux TV et la doudou est condamnée à verser un euro symbolique pour procédure abusive. Et tout ça pour une rupture de contraste.


Et la palme du jeu de mot pourri va à...
Les passagers du dernier crash d'avion en date sont comme morts.

Partager cet article

Repost 0
Published by Almaterra - dans News et abondent
commenter cet article

commentaires

- devers moi 03/07/2009 10:56

Les Comoriens se retrouvent comme aux riens.

Almaterra 03/07/2009 13:10


Si ils se retrouvent sans rien, c'est du vol !


mon nom 02/07/2009 20:52

Avant d'être catholique, Drucker est juif, tout comme Sarkozy.

Almaterra 03/07/2009 05:16


Mais, cyclistes avant tout !


Tristan 02/07/2009 20:26

Le jeu de mot trash du crash mérite bien cette palme !

Almaterra 03/07/2009 05:14


Il fallut que je me lache, que les mots je ne mache et que de honte, je me cache.