Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Impossible Dictionnaire, c'est aussi...

Le site officiel
www.impossible-dictionnaire.com

La page Facebook
www.facebook.com/impossible.dictionnaire

  amateur(s) de bons mots se félicitent, comme vous, d'être tombé(s) sur ce blog. Au total, ça fait quand même   visiteurs de bon goût.

Recherche

Vous Avez Raté...

28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 04:16
Le pou appartient à l'ordre des anoploures, au sous-ordre des siphunculatés, à la famille des pédiculicidés, à la sous-famille des pédiculinés, au genre pediculus. Et on s'étonnera que le pou n'est pas aimé.

Le pou est un petit dégueulasse. Parce que si c'était un gros dégueulasse, il se ferait repérer plus facilement. Non seulement le pou pète mais, pis, le pou pu. Phrase, certes, rigolote si on la répète rapidement dix fois d'affiliée mais qui, toutefois, n'excuse pas le sans-gêne du pou.

Le pou est moche et il le sait à force de râteaux répétés, même en fin de soirées. Certains scientifiques se penchant respectivement sur le sujet et sur leur microscope se sont même demandés si il ne le faisait pas exprès. En effet, alors qu'il sait qu'il est surveillé, il ne se rase même pas. C'est un signe !

Cependant, et parce qu'il est indéniable que nous avons à faire à un pou laid, notons que pour les gastronomes à l'appétit d'oiseau-mouche, l'insecte est meilleur en grillade.

Une expression populaire nous rapporte que le pou est fier. Billevesées ! Le paon peut être fier de sa roue, le pas de sa trace, le peu de son manque, le pis de sa vache, le pot de sa chance, le pain de sa croute, mais le pou, la démonstration est faite, est petit, moche et détesté. De quoi voulez-vous qu'il soit fier ?

Par contre, jaloux, ça, oui, il l'est. Et pour les mêmes raisons citées précédemment. Mais je n'insisterais pas de peur de le vexer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Almaterra - dans Au pays d'Almalandia
commenter cet article

commentaires

christophe fétat 03/02/2010 23:44


Etonnant non ? Disciple de M. Cyclopède ?


Almaterra 04/02/2010 13:03


Carrément !!


Pedrolinho 03/02/2010 21:49


Content de repasser par ici, pas hasard...
J'ai beaucoup aimé la liste de allitérations en [p]. Plus précisément [p] plus phonème voyelle...
Il y a aussi le pois fier de sa gousse, le pont de son tablier, le pet de son vent, le point de sa fin.


Almaterra 04/02/2010 13:03


Ben oui, alors, pourquoi tu viens plus ???


christophe fétat 31/01/2010 21:51


Pef a réalisé il y a plusieurs années un album de littérature de jeunesse qui multipliait les jeux de mots autour du pou : Rendez-moi mes poux.

Pour fier comme un pou, il semblerait que pou ne désigne pas l'insecte mais le coq dans cette expression. Dérivation de pullus !


Almaterra 03/02/2010 18:44


Une autre explication que j'ai pu lire lors de mes recherches pour cet exercice de style - parce que, oui, je fais des recherches, étonnant, non ? - il était également question d'une déformation de
"fier comme un paon".


Pou saint 30/01/2010 17:57


Et moi qui prend le pouls tous les jours...(c'est mon job!),
et qui mange de la pou l'au riz au Pouilly (excellent petit resto au Pré St Gervais, allez-y de ma part) avec ma poule Lorie toute poudrée,
et qui monte ma pouliche tandis que mes potes ripoux me poursuivent poussifs époumonés .
Pouce !


Almaterra 03/02/2010 18:41


Et ça gratte pas avec tout ça ?


pou Fiasse 29/01/2010 19:47


Sachez aussi que les poux bêlent.


Almaterra 30/01/2010 16:30


Hier, François Corbier m'a soumis ceci, après avoir lu l'article :

"Sais tu, tu n'en parles pas, que le pou fait parti de la famille des ovins et qu'on peut s'en rendre compte en le mettant à la corbeille. A cet instant, le pou bêle !"