Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Impossible Dictionnaire, c'est aussi...

Le site officiel
www.impossible-dictionnaire.com

La page Facebook
www.facebook.com/impossible.dictionnaire

  amateur(s) de bons mots se félicitent, comme vous, d'être tombé(s) sur ce blog. Au total, ça fait quand même   visiteurs de bon goût.

Recherche

Vous Avez Raté...

14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 04:43
"Le calembour représente l'unique point de jonction entre un imbécile et un génie."

Partager cet article

Repost 0
Published by Almaterra - dans La phrase du jour
commenter cet article

commentaires

pedrolinho 17/04/2010 22:35


Et San Antonio jamais ne cale en bourre...


Almaterra 21/04/2010 16:34



Par contre, il s'est peut-être retrouvé une fois à fond de cale à Hambourg.



- - - o=[[[[==3 14/04/2010 21:14


Je le trouve poli, le dard.


Almaterra 21/04/2010 16:24



Tout en retenu !



Onân 14/04/2010 18:41


Alors là, je cale en bourre et me finis à la main.

- - - o=[[[[==3


Almaterra 21/04/2010 16:23



Un kleenex triquable ?



banyan 14/04/2010 09:25


Encore moi...Là, je crois que tu ne me pardonneras pas, à moins que tu ne sois d'une générosité sans borne...

Parodiant un vers de Brel...Imbécile et génial à la fois! Mais si! C'est possible! Et alors on devient soi-même l'unique point de jonction entre les deux états...Narcissisme? Ou résultat d'une
pratique intensive du Zen?

J'arrête de faire l'imbécile, c'est génial!
Et surtout ne me demande pas si ce qui est génial, c'est de faire l'imbécile ou d'arrêter?

Je ne recommencerais plus, c'est promis!

Bonne journée!


Almaterra 21/04/2010 16:21



Non, je suis d'une générosite avec burne !

(Tiens, y a quelqu'un qui déteint sur moi !)



banyan 14/04/2010 09:11


Ne trouves-tu pas que c'est beaucoup? Encore qu'il soit parfois difficile de les différencier!
Mais la cause en est-elle notre inaptitude à faire la différence, ou la difficulté intrinsèque, inhérente aux imbéciles comme aux génies, à comprendre ce qu'il est coutumier d'appeler le "n'importe
quoi"? Très belle sortie qui autorise à ne prendre aucun risque en laissant le partenaire assumer totalement les conséquences de ses paroles envolées, comme si celui qui utilise la formule
participait de la catégorie des "génies". N'oublions pas qu'il y en a aussi de mauvais!
D'où la conclusion qui s'impose, imputable s'il m'en souvient bien, à Snoopy :

N'oublions pas que je suis peut-être génial!

J'ai été un peu long, hein? I do beg your pardon!

Amicalement

Gabian


Almaterra 21/04/2010 16:20



Ou alors c'est tiré d'une chanson d'Autiste Redding !