Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Impossible Dictionnaire, c'est aussi...

Le site officiel
www.impossible-dictionnaire.com

La page Facebook
www.facebook.com/impossible.dictionnaire

  amateur(s) de bons mots se félicitent, comme vous, d'être tombé(s) sur ce blog. Au total, ça fait quand même   visiteurs de bon goût.

Recherche

Vous Avez Raté...

27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 04:50
Il est grand temps de laisser place à quelques exemples issus de l'excellent "Nouveau dictionnaire des injures" de Robert Edouard (Editions Sand & Tchou) :

L'injure portrait de famille :
- Va donc, eh, gueule d'empeigne !

L'injure moralisatrice et stigmatisante :
- Enculé !

L'injure pernicieuse en forme de mauvais conseil :
- Va te faire enculer !

L'injure "programme" :
- Je vais te faire voir comment je m'appelle !

L'injure "fonction" :
- Casse-couilles !

L'injure qui demande grâce :
- Arrête de me casser les couilles !

L'injure déductive :
- T'as pas de couilles au cul !

L'injure impérative :
- Écrase !
(particulièrement perverse quand elle s'adresse à un automobiliste).

L'injure conditionnelle :
- Si les couillons pouvaient danser, tu ne serais pas à l'orchestre...
(Marcel Pagnol, de l'Académie Française).

L'injure péremptoire et matérialiste :
- Y a pas de bon Dieu, je t'aurai, peau de vache !

L'injure proverbiale et d'inspiration religieuse :
- Ta gueule, eh, pourri : faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages...

L'injure indirecte et voilée :
- Mon pied là où je pense...

L'injure directe et localisée :
- Mon pied au cul !

L'injure allusive :
- Cambronne !

L'injure littéraire (le plus souvent, citation habilement altérée d'une oeuvre célèbre) :
- Couvrez ce serin que je ne saurais voir !
(Molière, Tartuffe, acte III, scène 2)

Mais arrêtons-nous là, pour le moment. Le sujet est vaste. Paraphrasant Térence il n'est pas faux de dire que "rien de ce qui est humain ne lui est étranger". L'humain a cette malicieuse manie de tant faire évoluer les choses qu'il ne serait pas vain en ces lieux de concentrer l'imagination la plus débridée dans le but d'insuffler un souffle nouveau à la science injurieuse. Toi, humain à la culture heureuse, au savoir assumé, à l'intelligence malicieuse, je te convie à faire preuve d'invention et de folie en proposant de nouvelles entrées, mots ou locutions, à l'impoli dictionnaire.

A vos Con-mentaires, bande d'hippolytes !

Partager cet article

Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impoli dictionnaire
commenter cet article

commentaires

Ah ! que ça fait du bien. 27/10/2009 12:02


J'te chie à la gueule, pourriture d'salope de fumiasse de merde !


Almaterra 01/11/2009 11:06


Alors, bon, tu as des problèmes avec ta famille, avec tes amis, à ton boulot, avec tes voisins et ton percépteur, ça se ressent bien dans ton petit laïus mais, tu sais, il faut parfois opter pour
le bon choix. Et je ne suis pas sûr que, dans ce cas précis, l'insulte soit mieux indiquer que le gaz.


mise en trope 27/10/2009 06:33


BOUFFE TON CUL POURRI, AU LIEU DE NOUS BROUTER LES NOIX !


Almaterra 01/11/2009 11:03


Non, mais si, oui oui, je sens bien que tu veux dire quelque chose mais j'ai l'impression que les mots ne viennent pas dans le bon ordre. Pas grave, on fera avec !