Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Impossible Dictionnaire, c'est aussi...

Le site officiel
www.impossible-dictionnaire.com

La page Facebook
www.facebook.com/impossible.dictionnaire

  amateur(s) de bons mots se félicitent, comme vous, d'être tombé(s) sur ce blog. Au total, ça fait quand même   visiteurs de bon goût.

Recherche

Vous Avez Raté...

15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 04:21
Pour paraphraser André Malraux, "La semaine dernière, le blog a été spirituel ou n'a pas été".

Ah oui, mais non ! Je vois ce que vous vous dîtes. "Mais c'est-y pas un blog rigolo depuis le début ?" ou "Enfin, il avoue que jusqu'à présent il ne faisait rire que lui !". J'en entends même un, d'ici, qui dit "C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme" mais j'ai l'impression qu'il écoute Radio Nostalgie.

Quand je dis "spirituel", je pense plutôt à "religieux". Mercredi, une série sur Jésus. Samedi, l'abbé quille s'invite. Même vendredi, Malraux venait faire une petite citation et retournait vers un paradis auquel il n'avait pourtant jamais cru.

Bon, soyons honnête, plus "irrévérencieux" que "spirituel" mais rigolo quand même, si si !

La première fois que le blog est tombé dans le mystique, c'était en janvier 2007, un bail. La définition dans l'impossible dictionnaire du mot "abbé" avec une série d'abbés et leur monastère :

- L'abbé Casse du Monastère des oiseaux blessés.
- L'abbé Noir du Monastère des plombiers africains.
- L'abbé Desanges du Monastère de Nice.
- L'abbé Tize du Monastère de Cambrai.
- L'abbé Résina du Monastère des malchanceux.
- L'abbé Trave du Monastère de la sucrière.
- L'abbé Chamelle du Monastère du dromadaires gourmand.
- L'abbé Pierre sans monastère fixe.

C'est à cette époque que j'ai prononcé mes voeux solennels de spiritualité, youpi !

En août 2007, je remettais le couvert avec un jeu suggérant aux lecteurs de déposer en commentaire de nouveaux abbés. Au total, 47 commentaires pour plus de 100 nouveaux monastères.

Dans les jours qui viennent, je vais vous soumettre la quasi-totalité de ces propositions sous le titre "Les cénobites tranquilles".

Vais-je faire grincer des dents chrétiennes ? Sans doute ! Si c'est le cas, peut-être par esprit d'équité lancerais-je un jeu à base d'athée :

- L'athée Tine qui ne croit pas aux seins.
- L'athée les visions qui ne croit qu'à la religion cathodique.
- L'athée Rine de lapin qui croit dans la multiplication des pains.
- L'athée hier qui ne croit pas dans les lendemains qui chantent.

Bien que j'appartienne plutôt à cette dernière catégorie, je ne suis pas un inculte des choses de l'église. Je sais, par exemple que "Tunique ?" est une question que l'on entend souvent dans les monastères pour connaître l'état de l'habit qui, comme chacun le sait, ne fait pourtant pas le moine. Et, que cela soit bien clair, le clergé n'est absolument pas une volonté de transparence de l'église sur la pratique de l'onanisme masculin dans les ordres.

Et je me pose quand même la question : Et Dieu dans tout cela ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yves Lande 15/10/2009 21:24


L'ABBE B. du monastère des icônes de la chapelle Sixties.

L'ABBE X du monastère des chevronnés du transport amoureux sur matelas pneumatique.

L'ABBE RODE du monastère des scarabées à l'esprit vagabond.


L'ATHEE RENTIERE qui croit que les réserves de la planète sont inépuisables.

L'ATHEE TARD qui bientôt voudra se faire plus grosse que le bœuf de la crèche.

L'ATHEE PET, le classement des joueurs de tennis qui flatulent plus haut que leur QI.


Almaterra 17/10/2009 08:03


L'athé moins qui ne croit pas en Jéhova


DIEU 15/10/2009 20:48


" Et Dieu dans tout cela ? "

JE T'ECOUTE, MON ENFANT !


Almaterra 17/10/2009 07:59


NONNNNN ! DIS MOI PAS QUE C'EST PAS VRAIIIIIIII !

Eh, les mecs, y a Dieu qui lit mon blog ! Non, pas la chemise avec les manches dans le dos, nonnnnnnn !!!!!


skal 15/10/2009 07:27


Cenobite , on en revient encore au cirage nooon ?


Almaterra 17/10/2009 07:55


Seul artifice qu'a trouvé l'homme blanc pour être à la hauteur.