Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Impossible Dictionnaire, c'est aussi...

Le site officiel
www.impossible-dictionnaire.com

La page Facebook
www.facebook.com/impossible.dictionnaire

  amateur(s) de bons mots se félicitent, comme vous, d'être tombé(s) sur ce blog. Au total, ça fait quand même   visiteurs de bon goût.

Recherche

Vous Avez Raté...

18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 04:15
http://www.paris-sorbonne.fr/portail/IMG/jpg/Francois_Corbier-2007.jpg

Vous l'avez sans doute remarqué, depuis le début de la semaine, je m'évertue à vous donnez des idées de cadeaux pour Noël. Les dicos rigolos, c'est bien, mais la chanson de qualité qui ne se prend pas au sérieux, c'est pas mal non plus. Je vous propose, une fois n'est pas coutume, une interview inédite, celle de mon copain François Corbier, l'occasion pour moi de vous suggérer d'offrir à toute votre famille tonton André compris, à vos amis, à votre percepteur et à votre boucher-volailler-tripier l'excellent dernier CD du Monsieur à commander sur www.francoiscorbier.com.

Comme j'aime bien conceptualiser les choses, c'est à une interview "à la Prévert" que je vous convie, chaque question étant inspirée des chansons du dernier CD de François dans l'ordre d'écoute des titres. Juste, je préviens que certaines questions et réponses ne peuvent être tout à fait compréhensibles et soupçonnées de pertinence qu'en ayant écouté l'album.


1 - "Nucléaire"

As-tu, à l'instar du curé de ta chanson, une centrale sous ta barbe pour faire autant de concerts ?

"J'ai mieux que ça, des restes du réveillon de l'année passée qui attirent les moineaux et font sauter les poissons chats dans mes poils."


 
2 - " Les Chevaux de Marly"
Es-tu à cheval sur l'orthographe ? (Je te pose la question parce que sur la page "Discographie" de ton site qui permet aux visiteurs d'écouter quelques extraits de ton album, il est écrit " Les Cheveaux de Marly")

"A cheval non, mais je fais attention. Il n'empêche que j'en laisse toujours passer...  Normal, cette chanson est le croisement entre le Che et un veau ! Tout s'explique...
"

 
3 - " Le Corbeau et le Lapin"
Penses-tu que les fables de La fontaine peuvent aujourd'hui encore avoir leur utilité ?

"Oui. La culture ne doit pas être réservée à quelques intellectuels, mais à tous. Sa diffusion ne peut qu'enrichir l'esprit de celui qui s'y frotte."

 
4 - "L'Oiseau Bleu"
Dans ta chanson, l'oiseau bleu supporte difficilement le sombre quotidien de la Princesse. Te sens-tu plus proche de la Princesse ou de l'oiseau bleu ?

"J'aimerai bien être cet oiseau bleu consolateur et sans doute capable de corriger le tir lorsque la balle s'égare, mais je crains malheureusement d'être plus princesse, entends par là, à côté de mes pompes... hélas !"

 
5 - "Jean-Jean"
Qui est Jean-Jean ?

"Un enfant que je ne connais pas, mais qui doit bien exister quelque part au grand désespoir de sa maman. Cette chanson a été écrite à la suite d'une émission de radio qui traitait de ce sujet. J'ai digéré l'info et puis un jour la chanson est sortie. Toute seule et sans effort."

 
6 - "Les Chanteurs de l'Ossuaire"
Quel serait le couplet que tu aimerais qu'on ajoute sur toi le jour, le plus tard possible il va sans dire, où tu rejoindra tes collègues de l'ossuaire ?

"Le dernier couplet de cette chanson c'est déjà moi, mais si quelque chose doit me décrire, je crois être un type qui rate avec une certaine élégance pratiquement tout ce qu'il tente..."

 
7 - "La louve"
Si on devait t'associer à l'une de ses expressions suivantes, laquelle choisirais-tu et pourquoi :
- Être connu comme le loup blanc ?
- Hurler avec les loups ?
- Quand on parle du loup, on en voit la queue ?
- Marcher a pas de loup ?
- Mener une vie de loup ?

"J'aime bien être connu comme le loup blanc. Sauf qu'on ne voit jamais de loup blanc... nulle part ! C'est donc prétendre connaître l'inconnu... En fait je préfère : connu comme le houx blond... plus rigolo."

 
8 - "Brune"
Que fais-tu avec ta carte d'électeur ?

"Je la sors dans la mairie de mon village et je vote. Puis je la range dans mon portefeuille en attendant qu'on me sollicite à nouveau. Je sais son efficacité limité, mais je ne me priverai de ses services pour rien au monde, quitte à faire la gueule ensuite !"

 
9 - "1, 2, 3..."
Quelles seraient, selon toi, les trois meilleures raisons d'acheter ton CD ?

"Beau, intelligent, pas cher."

 
10 - "Pour Dieu, pour Dieu"
Dans ce titre, tu as mis une majuscule à Dieu. Penses-tu qu'il le mérite ?

"Non, mais c'est la tradition. On écrit Dieu, mais dans les religions polythéiste on se doit d'écrire les dieux... Comme quoi. Cela dit, on met aussi une majuscule à Coca Cola et là c'est franchement abuser."

 
11 - "Minuit vingt"
Peux-tu me dire où on trouve ce que tu as pris pour écrire cette chanson ?

"En fait cette chanson c'est trois petites chansons que je chantais à l'Ecluse (cabaret parisien disparu ou chantait Barbara, Yves Dutheil, Serge Lama, Henri Gougaud, etc...) Un jour je me suis rendu compte que je pouvais mettre bout à bout les couplets absurdes de ces chansons pour en faire une longue... pas plus intelligente, mais parfaitement surréaliste. Je l'ai fait, mais je ne l'ai jamais chantée sur scène. C'est typiquement une chanson d'album. Je l'aime beaucoup."

 
12 - "Bilan début du siècle 21"
Pourrais-tu suivre Johnny, ton amour ?

"Nous avons Johnny Hallyday en France. Aux USA ils ont Johnny alité ! On a ce qu'on peut, mais je suis quasi persuadé que son coma restera comme le meilleur moment de conscience de sa carrière. Je plaisante !"

 
13 - "Bahamas"
Et à part ça, Monsieur le Marquis, est-ce que tout va très bien ?

"Oui, je te remercie les écuries ont été épargnées. Cette chanson est construite comme toutes les chansons catastrophes. On part de rien pour arriver au pire. J'aime ce principe. Je l'avais déjà utilisé dans une autre chanson dans laquelle à cause de l'odeur de mes chaussures, un avion tombe sur une centrale atomique... On est dans le délire absolu."


 
14 - "Chocolat"

Préfères-tu les maires, les flics ou les prélats ?

"J'aime bien tout le monde. Il y a de braves gens partout. Et forcément quelques salauds aussi. Il me semble que ceux qui dirigent nos consciences, ont plus de responsabilités que les autres et qu'ils ont moins le droit que les autres de nous abuser alors forcément quand ils le font je ne me prive pas de les pincer un peu..."

 
15 - "Presque parfait"
Qui, à part toi, mériterait d'être qualifié du titre de ton CD ?

"Je crains hélas que la perfection ne soit pas de ce monde, mais aussi qu'il n'y ait pas d'autre monde, alors je ne sais pas ce qui pourrait bien être parfait... Sans doute que certaines personnes s'emploient à faire au mieux. J'en suis même persuadé. Mais je ne les connais pas. Et je ne le vois pas. En tout cas ce n'est sûrement pas en déboulant avec une guitare qu'on risque de frôler la perfection. Le type qui s'imagine qu'il va changer le monde avec sa gratte risque de tomber de haut. On est au music hall ! Rien de plus."

 
Comme l'album a une chanson supplémentaire, je me permettrais une seizième question :
Peut-on avoir une idée des sujets qui seront traités dans tes prochaines compositions ?

"Je ne sais pas encore, mais j'ai déjà plein de chansons en stock. Il se pourrait donc que mon choix se fassent dans ces chansons de tiroirs mais je continue néanmoins d'écrire, alors te dire si je parlerai plus d'un tsunami qui traverse Paris ou de mon regret de ne pas pouvoir plus aisément fainéanter, voire une chanson dans laquelle je m'adresse au Père Noël puisque le Bon Dieu ne répond jamais... J'ai aussi écrit une suite à la chanson Les Epinards, dans laquelle Thérèse l'héroïne du premier épisode sort de la clinique avec son gamin qui l'inquiète... Franchement je ne sais pas de quoi sera fait le prochain album. La seule chose qui me semble certaine c'est que ce prochain album devra attendre encore un peu avant d'éclore."

Un grand merci à François Corbier d'avoir respectivement répondu présent et avec finesse à cette série de questions.

Partager cet article

Repost 0
Published by Almaterra - dans Oh j'aime bien...
commenter cet article

commentaires