Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Impossible Dictionnaire, c'est aussi...

Le site officiel
www.impossible-dictionnaire.com

La page Facebook
www.facebook.com/impossible.dictionnaire

  amateur(s) de bons mots se félicitent, comme vous, d'être tombé(s) sur ce blog. Au total, ça fait quand même   visiteurs de bon goût.

Recherche

Vous Avez Raté...

3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 04:12
En marge de l'impoli dictionnaire, j'aimerai vous faire découvrir le dernier titre de Kamini avec une sympathique déclinaison d'un gros mot que le monde entier nous envie.


Kamini - Parce qu'on est con
envoyé par larykoko. - Rencontrez plus de personnalités du web.


Ce clip donne également le coup de départ d'une série de citations qui intégreront toutes le mot du jour.

Partager cet article

Repost 0
Published by Almaterra - dans Oh j'aime bien...
commenter cet article

commentaires

skal 03/11/2009 17:24


skal aurait conclu par :
Que le coeur de l'homme est parfois creux et souvent plein d'ordure !
sinon j'aime bien cette pensée que je ne connaissais pas ...merci....


Almaterra 04/11/2009 18:08


Le coeur ? N'est-ca pas cet organe qui pompe à fond ? Hummm !!


Qu'a Minnie ? 03/11/2009 06:05


Ferais-je un rapprochement avec Pascal (pas skal) ?

" On charge les hommes, dès l'enfance, du soin de leur honneur, de leur bien, de leurs amis, et encore du bien et de l'honneur de leurs amis. On les accable d'affaires, de l'apprentissage des
langues et d'exercices, et on leur fait entendre qu'ils ne sauraient être heureux sans que leur santé, leur honneur, leur fortune et celle de leurs amis soient en bon état, et qu'une seule chose
qui manque les rendrait malheureux. Ainsi on leur donne des charges et des affaires qui les font tracasser dès la pointe du jour. - Voilà, direz-vous, une étrange manière de les rendre heureux !
Que pourrait-on faire de mieux pour les rendre malheureux ? - Comment ! Ce qu'on pourrait faire ? Il ne faudrait que leur ôter tous ces soins ; car alors ils se verraient, ils penseraient à ce
qu'ils sont, d'où ils viennent, où ils vont ; et ainsi on ne peut trop les occuper et les détourner. Et c'est pourquoi, après leur avoir tant préparé d'affaires, s'ils ont quelque temps de relâche,
on leur conseille de l'employer à se divertir, à jouer, et à s'occuper toujours tout entier.
Que le coeur de l'homme est creux et plein d'ordure ! " (Pensée 143, éd. Brunschvicg.)


Almaterra 04/11/2009 17:43


C'est pas la classe, ça ?