Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'Impossible Dictionnaire, c'est aussi...

Le site officiel
www.impossible-dictionnaire.com

La page Facebook
www.facebook.com/impossible.dictionnaire

  amateur(s) de bons mots se félicitent, comme vous, d'être tombé(s) sur ce blog. Au total, ça fait quand même   visiteurs de bon goût.

Recherche

Vous Avez Raté...

30 décembre 2006 6 30 /12 /décembre /2006 11:51
J'ouvre le tiroir de mon bureau.
En lieu et place des habituels
marqueurs, feutres et stylos,
mon regard plonge dans le sel.

L'eau belle mer l'eau
bleue comme le ciel
sans voile ni bateau
s'engouffre sans tunnel.

Au vent gonfle ma chemise.
Mon crin flotte futile.
Je lève les yeux, la voile est mise.
Je baisse les yeux, je vois une île.

Vers la terre des promesses
la coque se faufile
de vagues en ivresse
la chemise se défile

L'île grossit de plus en plus,
on devine quelques palmiers.
Cette vue m'attriste et puis m'amuse.
Il me tarde d'y mettre pied.

Je plonge du mat de cocagne.
Je crois nager sans respirer.
L'eau fuit, le sable gagne.
Un tam-tam fête mon arrivée.

Mais tout ça ne me dit pas
ce que j'ai fait de ce putain de stylo.
Je ferme le tiroir.
Je me ressers un verre.
Je trouve un stylo rouge, super !
Tant pis, je me remets au boulot.
Repost 0
Published by Almaterra - dans Textes et chansons
commenter cet article
29 décembre 2006 5 29 /12 /décembre /2006 12:19
A quelques jours du réveillon, alors que les rayons alimentaires des grands magasins se vident pour le plus grand bonheur de nos petits nombrils mis en avant par des estomacs aux sentiments complexes à la fois intérieurs et expensifs, je me demande si la seule option pour être altruiste aujourd'hui, c'est que l'autre fasse partie de son propre égoïsme.
Repost 0
29 décembre 2006 5 29 /12 /décembre /2006 11:48
En l'honneur de la presse
On tira vers le ciel
Une salve pour Marianne.
Mais la balle en détresse
atterrit dans le crâne
d'un sujet peu rebelle.
Repost 0
Published by Almaterra - dans Textes et chansons
commenter cet article
29 décembre 2006 5 29 /12 /décembre /2006 11:46
Une pression
Légère légère
Un crissement
Tout doux tout doux
Une expression
Amère amère
Un sentiment
Si fou si fou
La peur l'honneur
Un geste leste
Une détonation
Un étonnement
Une rancoeur
Le choix d'un reste
Une émotion
Un picotement
Un homme se meurt
Un samedi après-midi
Sur le bord de l'eau
Glissa une silhouette
A la botte de Nevers
Une mort après la vie
Se coula dans la peau
D'une balle pickpocket
D'un ministre sincère
Repost 0
Published by Almaterra - dans Textes et chansons
commenter cet article
29 décembre 2006 5 29 /12 /décembre /2006 11:02
Trouvé sur le site http://www.suchablog.com

A l'origine, en 2002, il s'agissait d'une campagne virale de l'agence "Lowe" qui devenait "Lowe Alice" (aujourd'hui "Lowe Stratéus"). 4 spots radio, écrit par Benjamin Sanial, avaient été crée avec pour slogan de fin « Low Alice, l'agence de publicité qui vend très mal son métier mais qui vend très bien ses clients ». Ces spots critiquaient, sur un ton humoristique, le monde de la publicité. C'est fou comme si peu de mots peuvent apporter autant de vérité, de réalité...

Antonin Waterkeyn à récuperer la bande son et a réalisé un sublime montage sur After effects (avec l'aide de Didier Malchaire) des 4 spots de Lowe Alice. Ca donne ceci, une merveille à ne rater sous aucun pretexte !!

 


 

 

Ca m'a vraiment bien faite rire . Bon, je ne travaille dans la publicité mais j'ai retrouvé quelques passages qui me rappelaient... vaguement quelque chose !! ;-)

Repost 0
Published by Almaterra - dans Oh j'aime bien...
commenter cet article
27 décembre 2006 3 27 /12 /décembre /2006 09:31
Je ne suis pas le premier à prendre ma plume pour une arme
trempée au noir de l'encrier et diluée par l'eau des larmes.
Je ne suis pas le premier à défendre une cause
et ne serais pas le dernier si après moi l'on ose.
Je voudrais d'un ton détaché vous assener des vérités.
Tout simplement "Vous vous trompez !" et "Ne dites plus ça, s'il vous plaît !"
Je voudrais d'un ton détaché, la main tendue, le coeur serré,
pouvoir enfin vous pardonner... Mais il faudrait pas déconner !
Car le vrai sens de mes pensées, le coeur tendu, le poing serré,
est que si tout ça doit durer, en place de plume, je vais m'armer.
Je vais combattre la connerie de tous ces franco-chauvinistes,
de toutes ces blagues où ils ont ri, soixante millions sur la liste.
Car tous ces franco ont de porc la gratuité de leurs rires gras.
Il n'ont d'homme que le corps et n'ont d'honneur que le bras.
"Le rire est le propre de l'homme" comme nous le rappelait Rabelais.
Etant moins homme que les hommes, c'est pour vous "sale" qu'il fallait.
Tout le monde en a pris pour son grade, les suisses, ritals ou polonais.
Mais quand l'humour est dans les stades, on ne peut plus que s'abaisser.
Oh ! ce fut peut-être drôle au début. C'était nouveau, sans prétention.
Mais on met fin à tout abus, certains n'y font pas attention.
Moi, je m'adresse à tous ces cons qui mettent la France au firmament
au prix d'une lutte à coups de talon dans la gueule des belges, des flamands.
A tous ces gens qui sèment la peine au féminin, au masculin,
à tous ces gens qui ont la haine de ne trouver pas plus crétin.
Vos histoires belges sont à l'image d'une intelligence très en pente,
pour les comprendre, dans leur sillage, retrouvons nous tous à plat ventre.
J'en finis là pour cette fois. Quand je me fâche c'est pour de bon.
Pour me calmer je vais, une fois, rejoindre mes amis les wallons.
Repost 0
Published by Almaterra - dans Textes et chansons
commenter cet article
27 décembre 2006 3 27 /12 /décembre /2006 09:23
Le 21 mars dernier, je décidais de, moi aussi, ajouter ma petite pierre à l'édifice blogosphérien.

Le 25 mars dernier, ce blog dispensait mon dernier "article". Et depuis, plus rien !

Quelle constance !!

C'est que j'avais le sentiment que je serais immédiatement porté par des commentaires bons ou mauvais auxquels je répondrais avec humilité ou violence, avec talent ou banalité, avec des mots ou du mépris. Mais le mépris n'est pas dans le silence des lecteurs mais bien dans la multiplication des blogs. Qui aurait l'idée de taper "http://almaterra.over-blog.com" par hasard, juste pour voir si des fois ça correspondrait à une adresse où même y aurait des trucs vachement biens à découvrir ?

Pour prendre mon exemple, quelques temps après avoir mis en ligne les articles de ce blog, j'ai connu les affres d'un crash informatique qui n'a épargné que de très rares fichiers de mon disque dur. J'ai pratiquement tout perdu. Photos, contacts, textes, favoris.

Plus moyen de me souvenir de l'adresse du blog. C'est pratique les favoris mais ça ramollit un tantinet le bulbe rachidien. Je savais qu'il y avait "Almaterra" dedans mais le reste...

Et c'est par hasard (comme quoi, on peut quand même arriver ici pas hasard, non mais dis donc !!) que j'ai retrouvé le chemin de la maison. Le miracle de Noël !

Et c'est reparti pour un tour, peut-être juste quelques jours. Mais, la prochaine fois, j'essayerais de trouver une autre excuse que celle des "joies de l'informatique" ! ;-)
Repost 0
25 mars 2006 6 25 /03 /mars /2006 17:05
Combien de briques faut-il pour faire un mur ?
Combien de murs faut-il pour faire une maison ?
Combien de maisons faut-il pour faire une ville ?
Combien de villes faut-il pour faire un pays ?
Combien de pays faut-il pour faire une terre ?
Combien de terre faut-il pour faire une brique ?

Texte d'une chanson du groupe belge Sttellla, dite par Noël Gaudin, le fameux entarteur.

Une chanson pas trop longue qu'il est conseillé d'écouter en boucle !! ;-)
Repost 0
Published by Almaterra - dans Textes et chansons
commenter cet article
25 mars 2006 6 25 /03 /mars /2006 09:01
Sur un coin de sa bouche
Se dessine un croissant
Soulignant peu farouche
Son sourire naissant.
Au loin loup assassine
sa propre solitude
A la meute orpheline
Si coupable attitude
Que peut-on voir de l'oeil
De l'endroit où je suis ?
Bien trop loin du cercueil
Et trop près de la vie
Repost 0
Published by Almaterra - dans Textes et chansons
commenter cet article
25 mars 2006 6 25 /03 /mars /2006 00:51
Comme beaucoup d'entre vous, je reçois un nombre incalculable de mails indésirables, les fameux "spams".

Il est, dans ces mails, souvent question d'appareils ou de crêmes qui auraient le pouvoir suprême, comment dire, de transformer un radis rose en radis noir, de me faire passer du complexe d'infériorité au problème d'encombrement, de passer de la paille dans mon oeil à la poutre dans l'oeil de la voisine. Voilà voilà !! Sans parler de l'inévitable Viagra qui me permettrait de retrouver une vie de couple harmonieuse.

Ils sont trop forts. C'est vrai !... Comment peuvent-ils savoir ???
Repost 0