Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'Impossible Dictionnaire, c'est aussi...

Le site officiel
www.impossible-dictionnaire.com

La page Facebook
www.facebook.com/impossible.dictionnaire

  amateur(s) de bons mots se félicitent, comme vous, d'être tombé(s) sur ce blog. Au total, ça fait quand même   visiteurs de bon goût.

Recherche

Vous Avez Raté...

13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 12:24
"Les garçons adolescents se préoccupent beaucoup de la taille de leur sexe. Je voudrai les rassurer : ce n’est pas la taille qui compte, c’est le goût !"
Repost 0
Published by Almaterra - dans La phrase du jour
commenter cet article
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 04:26
Je me suis fait tout petit
de pas tout à fait Georges Brassens

J'y avais toujours pensé pour les autres,
V'là qu'ça m'arrive.
Le petit oiseau s'étiole en rase-mottes
À la dérive.
J'étais un géant chacun sa fierté
Tellement bien placée.
Elle finit un jour par se dégonfler
La trique étriquée.

Je m'suis fait tout petit au lieu de bander
Cette pépée veut qu'on la touche.
Je m'suis fait tout petit au lieu de bander
Cette pépée veut que je la couche.

J'étais, c'est peu dire, un dur, un roc,
Une péninsule.
Le soufflé tombé au bas de mon froc
Sans que je l'emmène
Au paradis des filles au sourire
Grand comme la mienne.
Aujourd'hui, je crains de ne la faire jouir,
La vie, quelle chienne !

Je m'suis fait tout petit au lieu de bander
Cette pépée éloigne ma bouche.
Je m'suis fait tout petit au lieu de bander
Elle vise une approche moins farouche.

J'essaye une fois, j'insiste tout doux
Faut que ça glisse.
La porte se ferme, je rame comme un fou,
Le drap se plisse.
Je pense à ses seins, je pense à ses cuisses
Effort ultime.
Prie saint Godemiché pourvu qu'elle jouisse
Si je la lime.

Je m'suis fait tout petit au lieu de bander
Faut que j'me remue, elle trouve ça louche.
Je m'suis fait tout petit au lieu de bander
Cette pépée va prendre la mouche.

Toutes les pages centrales, les stars du porno
N'ont rien pu faire.
J'ai fermé les yeux, chercher vos clitos
Sans plus de manière.
J'étais un soldat, garde à vous mes frères,
Moi qu'on enterre.
Si seul un dompteur dresse sa bête à lire,
Je désespère.

Je m'suis fait tout petit au lieu de bander
Elle est partie sans que je fasse mouche.
Je m'suis fait tout petit au lieu de bander
Depuis ce jour, les hommes me touchent.
Repost 0
Published by Almaterra - dans Textes et chansons
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 12:22
"Pénis : Le canari des iles sous le ventre."
Repost 0
Published by Almaterra - dans La phrase du jour
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 04:32
Le "Nouveau dictionnaire des injures" de Robert Edouard est un plaisir de tous les instants. Combien de fois n'avons nous pas, ici même, rigolé en écrivant les mots interdits qui font rire les adolescents de 7 à 77 ans. Combien de fois nous avons été dans l'obligation de nettoyer notre écran de ses étoiles postillonnaires provoquées par des pouffements subites. Ça y est, le mot est lancé ! Ça aurait pu être "trou", "couille", "nichon". Chaque chose en sautant ! Pour l'heure attardons nous sur la :

BITE (ou Bitte) : S'emploie comme injure dans des expressions telles que : "Cul à bite", "Gargouille à bite", etc.

- Se casser la bite : a) s'épuiser à satisfaire une partenaire exigeante; b) comme "se casser le nez" : ne pas être en mesure d'aboutir.

- Un vrai casse-bite : a) un vrai casse-tête; b) une femme dont la seule vue vous fait baisser le nez.

[Origine discutée. Peut-être du scandinave biti : poutre - d'où le nom de bitte d'amarrage donné aux bornes autour desquelles on fixe les câbles des navires à quai; ou du latin beto, via la bas latin bito : aller et venir (bitienses : qui voyagent sans cesse...) ou du cubito : être couché, avoir commerce avec (Plaute).
[Origine discutée. Peut-être du scandinave biti : poutre - d'où le nom de bitte d'amarrage donné aux bornes autour desquelles on fixe les câbles des navires à quai; ou du latin beto, via la bas latin bito : aller et venir (bitienses : qui voyagent sans cesse...) ou du cubito : être couché, avoir commerce avec (Plaute). Désigne la verge, du latin virga : baguette portée par des personnes de distinction (Tite-Live). On voit qu'entre la poutre scandinave et la baguette romaine il n'existe qu'une différence de format. Nous ne sommes malheureusement pas en mesure de dire avec précision où finissait la poutre et où commençait la baguette, les auteurs anciens ne nous ayant laissé sur ce point que des appréciations subjectives. Mais, comme dit le vieux proverbe : "En trop grand four, bûche est brindille" (une seul bûche, fût-elle de belle taille, ne saurait à elle seule faire bouillir une trop grande marmite...) et peut-être les brunes Romaines avaient-elles plus d'appétit que les blondes filles du Nord ?

En faveur de l'origine scandinave nous trouvons en anglais le mot bit : petit morceau, bout ; et en allemand bite qui signifie : pique.
Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impoli dictionnaire
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 12:21
"Bite c'est un gros mot, même si c'est une petite."
Repost 0
Published by Almaterra - dans La phrase du jour
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 04:08
Cette semaine, je me suis décidé à prendre en main un sujet maintes fois effleuré en ces lieux sans toutefois les précautions qui s'imposent. Il est grand temps de le découvrir sous toutes ses boules à facettes, de l'honorer comme lui même honore, de le monter à sa place d'honneur, juste sous le nombril - voire plus haut pour les plus gâtés ou les plus vantards - , et d'en extraire la substantifique liqueur. Cette semaine sera celle de la bite dans l'Impossible Dictionnaire.

J'ose imaginer qu'en ces temps de frilosité accrue, la part masculine de notre lectorat aura à coeur de prouver une impudeur digne d'un nudiste au Cap d'Agde dans les commentaires, même si, je dois bien reconnaître, l'hiver n'est certes pas la saison du superlatif en la matière. J'espère juste que taper au clavier d'une seule main ne sera pas un handicap pour vous, Messieurs. Quant aux femmes, j'ose espérer qu'elles ne s'offusqueront pas devant tant de masculinité dévoilée et apprécieront que le sujet dure toute la semaine. Juste un peu de pommade et les rougeurs disparaîtront... de vos joues empourprées.

Après cette introduction prometteuse, je ne peux que me retirer en n'omettant pas de vous divulguer que le programme de ces prochains jours sera touffu avec définition, pastiche, tour du monde et... mais je ne vais pas tout vous lâcher aussi rapidement. Il ne me reste qu'à vous la souhaiter bien bonne, la semaine !
Repost 0
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 12:13
Comparez l'incomparable, vous découvrirez des points communs.
Repost 0
Published by Almaterra - dans Les Almateurismes
commenter cet article
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 11:12
Est-ce irrévérencieux de dire que la place Vendôme est la Mecque de la perle ?
Repost 0
Published by Almaterra - dans Les Almateurismes
commenter cet article
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 12:47
"La fatalité veut que l'on prenne toujours les bonnes résolutions trop tard."
Repost 0
Published by Almaterra - dans La phrase du jour
commenter cet article
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 04:30
- SKI-ZOO-FRENE : Je me l'étais pourtant dit de ne pas mettre la cage des lions au bas de la piste noire.

- PARKING-SONNE : Alarme de voiture, pour éviter de trembler pour son bien, à chaque fois que l'on quitte sa voiture.

- DIX-LEXIQUES : Personne atteinte d'une difficulté d'identification des mots qui l'amène à triturer ces derniers dans l'optique de les compiler dans d'étranges recueils.
Repost 0