Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'Impossible Dictionnaire, c'est aussi...

Le site officiel
www.impossible-dictionnaire.com

La page Facebook
www.facebook.com/impossible.dictionnaire

  amateur(s) de bons mots se félicitent, comme vous, d'être tombé(s) sur ce blog. Au total, ça fait quand même   visiteurs de bon goût.

Recherche

Vous Avez Raté...

29 mars 2007 4 29 /03 /mars /2007 18:00
- ACIDULÉ : J'y préfère le café.

- ACIER : Besogne pour bucheron.
Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
28 mars 2007 3 28 /03 /mars /2007 18:39
- ACIDIFIER : Rendre acide.

"C'est déjà pas terrible de vomir normalement..." (Eva Ku-Hé)

- ACIDOSE : État caractérisé par une augmentation de l'acidité, de l'urine par exemple.

Je sais que c'est pas drôle mais vous imaginez si l'un d'entre vous pouvez pisser comme Alien bave ? Pas facile de trouver des toilettes adaptées aux urines acides. En même temps, avec un peu d'entrainement, cet inconvénient pourrait se muer en un pouvoir salvateur. Vous pourriez devenir un super-héros comme Superman - qu'on n'a jamais vu uriner d'ailleurs - ou Spiderman, mais lui, il préfère tisser sur les toits. Alors il faudrait un costume avec des couleurs vives - et pas pisseuses parce que sinon ça ferait ton sur ton - avec une petite ouverture pour pouvoir utiliser votre arme en pleine action. Chose importante, il faudrait éviter d'établir votre QG dans un pays froid pour des raisons connus de toute la frange masculine des visiteurs de ce dictionnaire.

Pour le costume, c'est fait. Passons maintenant au nom. Je vois propose :

- Percheman, à condition de pouvoir justifier votre nom,
- Long Jet Silver, le pirate au grand trait,
- Dardefil à l'urée précise,
- La Torche Humide à l'infection urinaire mortelle,
- L'Homme Vessie qui n'est ni lent ni terne.

Alors, qui s'y colle ?
Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
27 mars 2007 2 27 /03 /mars /2007 18:13
- ACID : Pièce de théâtre de ACORNEILLE.

- ACIDE : Gomme universelle.

"Y paraît que Monsieur PROPRE, nouvelle formule, sniffe de l'acide pour être encore plus corrosif avec les tâches !" (Mère Denis)
Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
26 mars 2007 1 26 /03 /mars /2007 18:18
- ACICULAIRE : En aiguille.

"Mais quelle est le rapport entre une scie circulaire et une machine à coudre ?" (Alain Bécile)

- ACIDALIE : Petit papillon nocturne.

L'acidalie est un étrange papillon qui ne vit que quelques heures et qui a la particularité d'être irrémédiablement attiré par la chaleur et la lumière. Il nait généralement en pleine nuit et sa première - et seule - mission est de partir à la recherche d'Artémis, la déesse de la lumière. Le voilà parti de Charybde en Scylla d'enseigne lumineuse en lampadaire, de phare de voiture en clignotant, d'étincelle de bonheur en lueur d'espoir, de tube cathodique en Eve Angeli qui n'est pourtant pas une lumière mais bon... On dit même que si il avait le temps, il se présenterait à la Star Academy pour s'approcher des stars et connaître les feux de la rampe.

Mais l'acidalie étant un éphémère insatisfait, quelque soit la source lumineuse nocturne qui l'attire, une fois le but atteint, son plaisir diminue comme peau de chagrin ardente. Et de reprendre inlassablement sa course folle jusqu'à ce que le jour, commençant à poindre, éteigne toute source électrique. A cet instant, le papillon devient fou, sa soif inextinguible étant loin d'être assouvie. Et le miracle se produit ! A l'horizon, une sphère d'un incroyable éclat apparaît. Notre papillon de nuit vole au jour naissant, de plus en plus vite, de plus en plus haut, vers ce cercle idéal. Mais l'acidalie est fragile et cette ultime course effrénée lui fait rapidement perdre sa vitalité. A bout de souffle, le dernier battement d'ailes les fera se détacher de son petit corps qui s'écrasera mollement sur le sol. Icare au pays des papillons s'éteint.

Et c'est en hommage à son triste sort qu'en référence à la Vénus de Milo, "Acidalie" fut le surnom dans l'antiquité de la déesse Venus.
Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
25 mars 2007 7 25 /03 /mars /2007 18:57
- ACHROMAT : Trapéziste pas brillant.

- ACHROME : Sans couleurs.

Imaginez une humanité achrome : plus de couleurs et donc plus de racisme. Cool, non ?

Bon en même temps ce qui fait la richesse des habitants de notre bonne vieille terre c'est sa diversité. On n'irait plus en vacances au bout du monde pour découvrir que les habitants des antipodes ressemblent traits pour traits à nos voisins qu'on souhaitaient justement fuir en s'évadant le plus loin possible. Quand on se retrouverait face à un guichet de La Poste, on aurait le sentiment de faire face au miroir de sa salle de bain avec l'envie irrépressible de s'extraire le comédon du nez. Il n'y aurait plus de beaux enfants métissés mais juste des bébés qu'on aurait du mal à discerner dans le tas gélatineux fait de placenta et de pâle poupon. Et puis à quoi ça servirait de séjourner sur les plages à la recherche d'un soleil thermostat 7 afin de ramener au bureau un bronzage inexistant qui pourtant aurait rendu vert de jalousie - enfin dans un monde coloré - les collègues s'extasiant sur la phase finale de votre cancer de la peau ?

Non, finalement, l'existence du racisme ne justifie pas qu'on se passe de la couleur.
Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 06:26
- ACHOLIE : Absence de la sécrétion de bile.

A ne pas confondre avec "ACHOLIRE" autrement appelé "syndrôme de la page blanche" et dont la définition exacte est "absence de la sécrétion de stylo-bille".

- ACHOPPEMENT : Action de heurter du pied quelque chose.

Les origines de ce mot se perdent dans la nuit des brouillards londoniens. C'était pendant une sorgue typiquement brumeuse dans le quartier de Whitechapel vers la fin du XIXème siècle alors que, pour des raisons que nous n'éventerons pas ici, un seul établissement était exceptionnellement ouvert. Il était, de ce fait, devenu le rendez-vous de tous les soiffards du quartier. "Stone appointment" n'était ni le plus beau des pubs, ni là où on servait la meilleure bière brune et, pour couronner le tout, il ne possédait même pas de cible pour fléchettes. Il n'était pas non plus réputé comme le plus accueillant. "La choppe" comme on surnommait le patron était un vieux marin unijambiste qui avait commencé à naviguer dès l'âge de 11 ans ce qui faisait dire à ses clients fidèles et néanmoins moqueurs que la suite logique pour un jeune mousse était de servir des bières sans faux-col. Ça ne le faisait pas rire. Mais rien ne le faisait rire. Il ne souriait que quand il se brûlait, et comme il avait arrêté de fumer il y a de nombreuses années...

Il fallait vraiment le vouloir pour se rendre dans ce pub qui se situait face à un cimetière abandonné et au fin fond d'une ruelle sordide et sinueuse avec la particularité incroyable de disposer de trottoirs sous-élevé de 43 centimètres par rapport aux pavés de la route. Il fut avéré que les ouvriers qui avaient oeuvré à l'époque passaient une bonne partie de la journée dans le pub en question. Et on se demanda si "La choppe" n'avait pas sciemment manipulé les ouvriers puisqu'on se rendit compte que le différentiel chaussée/trottoir correspondait exactement au nombre de centimètres qui lui manquait à sa jambe gauche à telle enseigne qu'il pouvait se balader dans sa rue sans l'aide de ses béquilles ou de sa jambe de bois.

La nuit qui nous intéresse était la première du couvre-feu qui avait été instauré par Scotland Yard. C'est à minuit que ce qui devait se passer se passa. Les boit-sans-soif de la taverne, bien qu'imbibés de substance mousseuse, obéirent promptement à l'injonction de déguerpir du patron et quittèrent le pub dans la minute. La porte s'ouvrit et tous se précipitèrent à l'extérieur en oubliant la particularité de la ruelle. Ils se tombèrent tous les uns sur les autres dans un vacarme qui, dit-on, réveilla deux ou trois habitants du terrain d'en face. Les premiers à sortir furent les derniers à vivre et la dernière bière que ceux-ci connurent ne fut pas la meilleure.

On appris plus tard que le patron du pub, fatigué, avait annoncé le couvre-feu une demi-heure trop tôt et que, sans ça, cette hécatombe n'aurait pas eu lieu. Toutefois, sans témoignages cohérents, il ne fut pas inquiété. Mais le bruit couru en claudiquant dans tout Londres. Et c'est depuis qu'il se dit que quand "La choppe ment" il faut bien regarder où l'on met les pieds.
Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
22 mars 2007 4 22 /03 /mars /2007 06:19
- ACHIGAN : Poisson d'eau douce.

L'achigan, plus connu aux États-unis sous le nom de Black-bass, a la particularité d'être très pudique. A telle enseigne qu'il ira pisser derrière les roseaux plutôt que de laisser exprimer sa vessie devant le premier alevin venu. Ce qui, somme toute, est plutôt idiot puisque ses urines sont traditionnellement transparentes.

- ACHILLÉE : Plantes de la famille des Composées.


"Achillée jolie, la plante de mon pays." (Harry commacias)
Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 05:49
- ACHETEUR : Hanche moment.

- ACHEVÉ : Instrument aborigène dangereux à la rétroaction douloureuse.
Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 17:59
- ACHETABLE : Ancien outil à utilisation ultime quand il n'y avait plus de bois dans la cheminée.

- ACHETER : Échanger papier ou métal contre une matière dont la valeur totale est systématiquement moins onéreuse.
Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
18 mars 2007 7 18 /03 /mars /2007 19:47
- ACHE : Plante ombellifère qui ne regrette pas d'avoir raboté son nom afin d'éviter de se frotter avec les membres de sa famille.

- ACHEMINEMENT : Action de progresser vers un but.

"L'acheminement du chat vers sa proie s'achève si sa laisse le serre.
Son maître, par charité pour les instincts félins, fait libérer le lien,
Lâche minet qui exécute sur place une danse lente
Avant l'achèvement, chasses griffues, du malheureux mulot." (Bernard Minet)
Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article