Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'Impossible Dictionnaire, c'est aussi...

Le site officiel
www.impossible-dictionnaire.com

La page Facebook
www.facebook.com/impossible.dictionnaire

  amateur(s) de bons mots se félicitent, comme vous, d'être tombé(s) sur ce blog. Au total, ça fait quand même   visiteurs de bon goût.

Recherche

Vous Avez Raté...

11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 04:36

- ANIMACULE : Animaux microscopiques par derrière.

- ANNULAIRE : Doigt victime de la corde au cou.

- THERMOMÈTRE : Envie anglaise.

C'est, en effet, à la toute fin du 19ème siècle, suite à une subite poussée de fièvre protectionniste, que le célèbre homme politique anglais Léon Miles poussa à la chambre des Lords, ce cri du cœur "Il faut mettre d'urgence un thermomètre", une citation qui a fait du chemin puisqu'elle est aujourd'hui encore dans toutes les têtes britanniques... entre autres.

Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 04:48

- CITROUILLE : Citron qui veut se faire plus gros de peur d'être pressé.

- DENT-DE-SABRE : Décapsuleur préhistorique.

- COMPENDIEUX : Se dit d'un agnostique guerrier pratiquant un sport martial peu connu, le court-athée.

Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 04:54

- ARBRE : Porte-feuille.

- MUSÉE : Porte-Monet.

- ANGINE : Maladie paradisiaque.

Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 04:51

- AMANT : A une lettre près, il serait trop collant. Voilà le secret de son succès.

- APICOLE : A vraiment plus soif.

- ARBALETE : Vieille ustensile de cuisine utilisé en Suisse pour couper les pommes.

Les techniques culinaires évoluant, nous ne nous retrouvons plus aujourd'hui dans l'obligation de nous positionner à dix pas d'une pomme se trouvant sur la tête de notre enfant pour la couper. Ça s'appelle juste l'évolution. Nous ne pouvions pas continuer de la sorte. L'homme se bonifie. Il passe du statut de barbare à celui d'être civilisé. Il quitte les montagnes et la campagne pour la ville. Il passe des champs à perte de vue  au "trois pièces tout confort" avec une cuisine beaucoup trop petite pour ces coutumes d'un autre temps.

Le progrès aidant, l'homme a inventé le couteau à couper les pommes. Plus évolué, on se nique le doigt, c'est plus classe, non ?

Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 04:11

- CENDRIER : La même histoire de citrouille, les genres inversés. Mais même dans cette version, le pauvre se fait griller.

- EMPREINTE : Preuve qui doit être rapportée.

- IMPÉTUEUX : A l'odeur suffocante.

- TRAIN-TRAIN : Le contraire d'une vie duraille.

Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 04:54

- SERGE : Étoffe en laine de lama présentant de fines côtes obliques. 

"Serge oint le plombier en lui massant la nuque". Malgré les apparences, dans cette citation de Yvan de la Serge, il n'est nullement question de l'étoffe mais du prénom et, que les choses soient bien claires, il ne s'agit pas d'une contrepèterie.

- VESSE : Champignon atomique.

- CLAVIERCULE : Loin d'être une grossièreté envers un acteur connu, cette invention récente est un clavier d'ordinateur spécialement adapté aux manchots. Bien que l'idée soit excellente, il réside pourtant un problème "de taille" : les touches sont énormes et il est difficile de le faire entrer dans un intérieur traditionnel, ce que d'aucun moqueur au cœur froid appellerait en Corse un "Bonaparte manchot".

Serait prochainement à l'étude le claviercul pour les culs-de-jatte.

Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 04:59

- PYRALÈNE : Produits nocifs pour l'environnement et la santé humaine.

"Je n'ai jamais senti pyralène !" (La femme du champion des mangeurs d'ail)

- RESSORT À BOUDIN : Individu qui persiste à faire montre de mauvais goût en matière féminine.

- RUSSULE CHARBONNIÈRE : Champignon stakhanoviste.

Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 04:43
- FATIGUE : Vivacité de la paresse.

A un moment donné, je me suis demandé si je devais écrire la définition de ce mot en gras mais je ne sais plus pourquoi, alors...

- OREILLES : Organes parallèles situés de part et d'autre de la tête permettant à l'homme vieillissant de tenir ses lunettes. Que la nature est bien faite !

- OUVRIER : A TF1, on l'appelle travailleur à la chaîne.

- QUAI CONTI : Périphrase désignant l'Académie Française.

Dialogue entre une mère et son enfant qu'elle destine à une carrière d'immortel :

- "Quai Conti à sa maman ?"
- "Merci n. f. et interj. IXe siècle, mercit, au sens de « grâce, pitié ». Issu du latin merces, « salaire, prix », puis « faveur, grâce ».
1. N. f. Ne s'emploie qu'au singulier. Miséricorde, bon vouloir par lequel on épargne quelqu'un. Crier, demander merci. J'implore votre merci. Ils ne vous feront aucune merci, il n'y a aucune pitié à attendre d'eux. C'est un homme sans merci, sans pitié. Ils s'affrontent sans merci. Par méton. Livrer un combat sans merci. Expr. vieillies. Avoir merci de quelqu'un, lui faire grâce. Se rendre à merci, se remettre à la discrétion, au pouvoir de quelqu'un. Prendre, recevoir quelqu'un à merci, lui pardonner. Expr. fig. Être corvéable à merci, être taillable et corvéable à merci, voir Corvéable. Loc. prép. À la merci de, à la discrétion, au pouvoir de. Être, se mettre, tomber à la merci de quelqu'un. Tenir quelqu'un à sa merci, en son pouvoir. Par ext . Être à la merci d'un imprévu, à la merci d'une tempête, y être exposé, être sans recours contre les dangers qu'ils présentent. Ils sont à la merci d'un caprice. Loc. adv. Dieu merci, par la grâce, la faveur de Dieu et, par affaibl., heureusement. Il est guéri, Dieu merci. Dieu merci, je n'ai rien à me reprocher. 2. Interj. Pour exprimer sa reconnaissance, pour rendre grâce. Vous m'avez rendu un vrai service, merci ! Merci mille fois. Merci beaucoup, merci bien. Merci de votre obligeance. Dire merci. Par antiphrase. Vous me chargez là d'une désagréable commission, grand merci, merci bien ! Dans des formules de politesse, pour signifier une acceptation ou un refus. Oui, merci. Non, merci. Ellipt., dans les deux acceptions. Merci. Subst., au masculin. Mille mercis. Je vous dois un grand merci. Iron. et vieilli. Voilà tout le merci que j'en ai, formule par laquelle on se plaint du manque de reconnaissance d'une personne à qui l'on a rendu service.
"
Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 04:01
- FOC : Voile triangulaire placée à l'avant des navires d'antan et qui fut remplacée par la vapeur à l'ère de l'industrialisation. Aujourd'hui, ce bout de toile qui ne se trouve plus guère que sur des maquettes de navire d'époque semble très prisé par les collectionneurs pour confectionner des manteaux en col d'ortolan.

- PONDÉRAL : Juste après le pont des soupirs.

- RAMONER : Se prendre pour un jambon en Espagne.

"Ramon, ta fraise !" (un dentiste Ibère)
Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 04:28
- ANANAS : Suppositoire pour éléphant.

- FRANC : État d'esprit qui n'a plus cours de nos jours.

"Il ne suffit pas d'être franc, encore faut-il être euro." Denise Monet-terre

- MEURTRIÈRE : Personne qui, face à un mur dont l'immobilité fait monter en elle une agressivité débordante, sort sont sabre pour éventrer l'immeuble et en faire un château.
Repost 0
Published by Almaterra - dans L'impossible dico
commenter cet article