Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'Impossible Dictionnaire, c'est aussi...

Le site officiel
www.impossible-dictionnaire.com

La page Facebook
www.facebook.com/impossible.dictionnaire

  amateur(s) de bons mots se félicitent, comme vous, d'être tombé(s) sur ce blog. Au total, ça fait quand même   visiteurs de bon goût.

Recherche

Vous Avez Raté...

20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 04:30
Afin de conjurer le mauvais sort en cette 13ème édition du jeu qui dérange les mots et agence le voyage vers des contrées aux doux parfums de folie, la phrase qu'il faudra malaxer afin d'en créer une nouvelle s'attachera à la notion de bonheur. Certes, le bonheur, c'est de le chercher mais en ces lieux, le bonheur, c'est trouver une soeur presque jumelle à l'ainée, celle qui a réussie et que tout le monde connait.

Pour une meilleure compréhension des règles de l'impossible dictorsion, rendez vous dans la rubrique prévue à cette effet et bourée d'exemples dont on peut être fiers.

Une fois n'est pas coutume, c'est avec un slogan publicitaire que vous allez jouer. Souvenez-vous il y a quelques années, France telecom nous soutenait que : Le bonheur, c'est simple comme un coup de fil.

A vos dictorsions !
Repost 0
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 04:56
Quel plaisir ! Non mais quel plaisir ! Je me demande pourquoi j'ai attendu si longtemps avant de reprendre cette rubrique jubilatoire à tous points de vue. Les participants, cela se sent, y prennent un certains plaisir. Et je dois bien reconnaître que, moi même, je me régale à la lecture de dictorsions aussi succulentes qu'innatendue. Mais il faut faire un choix pour distinguer la substantifique moele. C'est la partie la moins rigolote. Mais, bon, quand faut y aller, faut y aller, hein chef ?

L'arbitraire prend possession de mon âme, le bon goût, lui, tranquillement, va boire un café pendant l'emprise de terre à terre et je me lance dans dans un monologue à batons rompus en me promettant, cette fois, d'être en accord avec moi même.

Je rappelle à toutes fins utiles la phrase originelle : Partir, c'est mourir un peu. [article]

Résultats. Les meilleures dictorsions du 12ème game sont :

Moisir, c'est sentir un peu. Pourrir, c'est sentir beaucoup
Maigrir, c'est mourir un peu. Périr, c'est mourir beaucoup,
Jouir, c'est jaillir un peu
Délire, c'est écrire en ce lieu
Blanchir, c'est vieillir un peu

Carabin

Crevé ? Faut changer de pneu !
Sourire, c'est mentir au mieux.
Mourir, c'est partir. Et pas qu'un peu...
Cabillaud, c'est morue un peu.


Sourir, c'est en rire un peu.
Partir, c'est jouir au pieu.

Tristan

Décrépir, c'est finir en gueux !
Relire, c'est vital dans ce jeu.
Croupir, c'est finir trop vieux.
Le vol à la tire, déclenche l'ire, sérieux.
Ça tire ? Le lifting, un peu...


Pâtir c'est pourrir un peu : Subir c'est se résigner à s'effacer.
Se repentir, c'est dire au mieux,
les soupirs, les colères, les adieux
Avant de mourir, pour rire un peu
...A la barbe de Dieu...

Ninon Dorêve

Je profite de l'occasion qui m'est offerte pour remercier cette dernière d'avoir offert sur son blog un article à ce petit jeu. Merci Ninon !
Repost 0
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 04:34
La dernière session du jeu de l'impossible dictorsion s'est achevé en 2007. Autant dire qu'il ne serait pas superflu d'en réexpliquer le principe pour ce grand retour : A partir d'un vrai dicton, d'un proverbe ou d'une phrase ou expression connu de tous, je vous propose un malaxage en règle en jouant d'"à peu-près", de double-sens, de référence, que sais-je encore, pour proposer un nouvel adage.

Si l'explication n'est pas claire, je vous convie à un petit tour dans la rubrique qui réunit les précédentes joutes.

Pour cette 12ème session, nous allons jouer avec une citation d'Alphonse Allais :

Partir, c'est mourir un peu.

A vos dictorsions !
Repost 0
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 04:24
Aux confins de ce blog, un article, un jour, vous proposa de dictorsionner autour de la phrase titre. En voici le résultat :

C'est en bossant comme un chien qu'on devient beauceron.
C'est en récitant maints ave que ce département est devenu Aveyron.
Ce n'est pas en s'étalant que l'évêque d'Autun est devenu Talleyrand.


C'est en buvant qu'on devient complètement rond.
C'est en mattant qu'on attrape une érection.
C'est en s'appelant Jean qu'on évite de se prénommer Léon.
C'est en se torchant qu'on marche à reculons.
C'est en connaissant des gens qu'on jouit d'un piston.

Almaterra

C'est en poissant qu'on devient poisson.
C'est au Soudan que nous souderons.
C'est en aimant que nous aimerons.
C'est en enfant que nous en ferons.

Tristan

C'est en s'écartant que l'on devient bon gré mal gré homme des cartons.

Christophe Fétat


C'est en se mouillant qu'on fait du bon charbon.
C'est en souillant qu'on entend Cendrillon.
C'est en grillant qu'on se prend un P.V.
C'est en polissant que l'on devient polisson.

Galatée
Repost 0
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 05:39
Francis Blanche, en son temps, a répondu "C'est en sciant que Léonard devint scie". 

Sublime !

Sans atteindre, mais sait-on jamais,  la qualité du jeu de mot du compère de Pierre Dac, peut-être pourrions-nous jouer avec ce principe. Laissez-moi commencer :

C'est en se mouchant qu'on fait peur aux moucherons.
C'est en l'aidant que l'on devient laideron.
C'est en la virant que devient aviron.
C'est en buchant qu'on devient bucheron.
C'est en se maquant qu'on mange des macarons.
C'est en mourant qu'on fait faire du mouron.
C'est en poussant que les poux s'en iront.
C'est en s'amusant que la journée devint quatre heure.
C'est en nappant qu'on en met plein le napperon.

C'est maintenant à vous de jouer !
Repost 0
27 décembre 2007 4 27 /12 /décembre /2007 04:55
Dans quelques jours, nous fêterons tous ensemble la fin d'une année qui a vu naître l'impossible dictionnaire sur ce blog en même temps l'année nouvelle que je vous souhaite d'orse et déjà  heureuse et pleine de vie, de santé et de prospérité.

Aujourd'hui, nous fêtons la fin de la deuxième saison de l'impossible dictorsion. La phrase que vous destructurerez est donc d'actualité puisqu'il s'agit de : 

"Toutes les bonnes choses ont une fin."

A vos dernières dictorsions !

PS : Et, surtout, ne vous inquiétez pas, 2008 sera ludique ou ne sera pas ! ;-)
Repost 0
20 décembre 2007 4 20 /12 /décembre /2007 04:47
Nouvelle semaine pour l'impossible dictorsion, le jeu qui vous permet  de trirurer une phrase célèbre, un dicton ou une maximum pour lui faire dire de drôle de choses. 

Saurez-vous donner un second souffle à cette phrase ?

"Ce n'est q'un début, continuons le combat."

A vos dictorsions !
Repost 0
13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 00:00
Les scores de l'impossible dictorsion se suivent et ne se ressemblent pas. La première salve fut explosive, la deuxième donnerait des complexes à un pétard mouillé neurasthénique… Ta mère diront les plus rapés d'entre vous.
L'important étant de participer comme disait le donneur de leçon Pierre de Coubertin - qui n'a pourtant jamais joué à l'impossible dictorsion, alors poupougne le baron ! – je remercie l'esprit malade de ceux qui arrivent à nous faire rire en torturant les phrases célèbres.

L'occasion, chers dictortionnaires, vous est donnée à nouveau de pratiquer votre art avec ce dicton : "Il n'est pire eau que celle qui dort."

A vos dictorsions !
Repost 0
6 décembre 2007 4 06 /12 /décembre /2007 04:56
Lors de la première saison de l'impossible dictorsion, il y a avait un processus rigoureux de mise en place, puis un article le lendemain expliquait le plus sérieusement possible les origines et les à-côtés du dicton choisi, enfin un article indiquait la fin du jeu en attendant le résultat qui permettait d'auréaoler les meilleurs dictorsions.

Malheureusement, je manque actuellement cruellement de temps pour renouveler l'expérience dans sa globalité. Ce que je peux simplement conseiller à ceux qui n'ont pas été voir les réponses donnés au jeu précédent, c'est de s'y précipiter pour passer un bon moment et goûter à la folie douce des participants dont le talent dictorsionnel n'est plus à démontrer.

De la même façon, si vous connaissez pas le principe de base de ce jeu d'une précision approximative redoutable, un petit tour ICI ne sera pas du luxe !

Le dicton de cette session est : "Mieux vaut être seul que mal accompagné."

A vos dictorsions !
Repost 0
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 05:07
Vous en rêviez, Almaterra l'a fait !

C'est aujourd'hui le retour exceptionnel du jeu qui a battu le record de participants et de commentaires depuis que ce blog existe.

Le principe est simple : je vous propose un vrai dicton ou proverbe, de préférence connu de tous, et votre mission, si vous l'acceptez, consiste à le tordre dans tous les sens en jouant d'"à peu-près", de double-sens, de référence, que sais-je encore, pour proposer un nouvel adage.

Vous avez quelques exemples ICI !

Le proverbe de cette session est : "A coeur vaillant, rien d'impossible"

A vos dictorsions !
Repost 0