Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'Impossible Dictionnaire, c'est aussi...

Le site officiel
www.impossible-dictionnaire.com

La page Facebook
www.facebook.com/impossible.dictionnaire

  amateur(s) de bons mots se félicitent, comme vous, d'être tombé(s) sur ce blog. Au total, ça fait quand même   visiteurs de bon goût.

Recherche

Vous Avez Raté...

25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 17:14
Derrière cette contrepétrie douteuse qui n'avait d'intérêt que de vous attirer à lire cet article se cache une news que je viens de lire sur Yahoo.

Savez-vous combien de nom se partagent la plupart des chinois ?

85% des Chinois, soit plus d'un milliard d'individus quand même, utilisent... 100 noms de famille. Hallucinant, non ?

Pour entrer dans les détails, les Wang - 'roi' en mandarin - sont les plus nombreux avec 93 millions de royalistes, suivis de près par les Li (92 millions) et les Zhang (88 millions). Sept autres noms de familles sont communs chacun à 20 millions au moins d'habitants, dont les Chen, les Zhou et les Lin.

Eh ben, j'aimerai pas être détective privé au pays du soleil levant... Enfin si, peut-être... parce que le pays du soleil levant c'est le Japon, pas la Chine. Vaut mieux pas confondre parce qu'ils ne s'entendent pas très bien ces deux là. Il paraît même que la Chine se soulève à la vue des nippons. Enfin, moi ce que j'en dis ! ;-)
Repost 0
24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 18:10
Le 23 janvier dernier, je vous faisais découvrir un petit texte sans prétention que j'avais écrit il y a quelques années et qui résonnait étonnement sur les murs de l'actualité politique.

Une réédition de l'entre deux tours me semblant incontournable, voici non pas un message mais juste quelques mots :

LE PETIT POISSON D'ARGENT

Un petit poisson d'argent
allant élire son président
s'arrêta chemin faisant
pour réfléchir au sens du vent.
C'est un choix si important :
La morue ou le hareng ?
La réflexion durant, durant,
il rata l'urne qui peu de temps
avait fermé un peu avant.
De toute façon dit en riant
le petit poisson d'argent,
ce n'est plus si important.
J'aurais voté, mais voté blanc.
Moralité : Le vote c'est chiant.
Mais le vote blanc, c'est excellent.
Repost 0
22 avril 2007 7 22 /04 /avril /2007 09:09
Bon ben, ça y est, c'est fait !

Je ne vous dirais pas pour qui mais je vous dirais pourquoi : Pour ne pas retrouver la situation du 21 avril 2002.

C'est bateau de le dire mais je le dis quand même !
Repost 0
9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 10:49
Il évident qu'on ne vient pas visiter un blog pour ses commentaires mais pour ses articles... enfin, je crois !

Toujours est-il que j'ai commis ce matin une réponse à un long com sympathique de Nico qui terminait en disant qu'il avait le record du commentaire le plus long !

Adepte de la surenchère, je lui ai répondu ceci :

----------------------------------------------------------------
Ah ! Non ! C'est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire . . . Oh ! Dieu ! . . .bien des choses en somme . . .
En variant le ton de ce doux monologue :

Agressif : "Moi, monsieur, si j'avais un tel blog
Il faudrait sur-le-champ que je m'en débarrasse !"
Amical : "Avec des définitions aussi fadasses,
Il m'étonnerait que du printemps vous passiez le cap !"

Vous y avez cru, à ma basse chausse-trappe ?
Ne vous m'éprenez pas, j'apprécie la prouesse
Je souhaitais juste une fois amidonner la liesse
Oui, je comprends le sens de votre commentaire
Vous n'êtes point jaloux, vous n'êtes point amer
Mon monologue reprend la route sans étape

Descriptif : "C'est un blog ! … C'est un site ! … C'est du rap !
Que dis-je, c'est du rap ? ... C'est une œuvre majuscule !"
Curieux : "A quoi servent ces nombreuses rimes en "ule" ?
L'écrit doit, monsieur, varier les jeux de mots ?"
Gracieux : "Aimez-vous à ce point les dicos
que paternellement vous vous préoccupâtes
D'inventer d'autres mots que ne connaît pas Borat ?"
Truculent : "Ça, monsieur, lorsque vous engendrez,
votre paternité vous rend-elle satisfait
sans qu'un neurone grille au nom du mot trouvé ?
Prévenant : "Gardez-vous, votre tête explosée
par l'esprit malhabile d'une blague trop molle !"
Tendre : "Faire en sorte que la France rigole
est une tâche noble si l'essence fuit la panne !"
Pédant : "L'animal seul, monsieur, qu'Aristophane
appelle Hippocampelephantocamélos
dut avoir toute sa place dans un dictionnaire aussi peu craignos !"
Cavalier : "Quoi, l'ami, ce blog est à la mode ?
Pour perdre son cerveau, c'est vraiment très commode !"
Emphatique : "Aucun de nous ne peut, dico génial,
compter tout son talent, excepté Capital !"
Dramatique : "C'est le bon sens qu'on dédaigne !"
Admiratif : "Pour un marrant, quelle châtaigne !"
Lyrique : "Est-ce une rumeur, êtes-vous si con ?"
Naïf : "Ce monument, quand le visite-t-on ?"
Respectueux : "Souffrez, monsieur, qu'on vous repère,
un lien vers qui s'appelle impossible dictionnaire !"
Campagnard : "Hé, ardé ! C'est-y un livre ? Meuh nen !
C'est queuqu'trou béant où on sème à tout vent !"
Militaire : "Définissez guerre et guérie !"
Pratique : "Voulez-vous le mettre en moquerie ?
Assurément, monsieur, ce sera son seul maux !"
Enfin, parodiant Zidane en un sanglot :
"Le premier qui affirme que de tous sites du net
ce blog est vilenie, il mérite un coup de tête !"
----------------------------------------------------------------

;-)
Repost 0
5 avril 2007 4 05 /04 /avril /2007 18:19
Popysabelle de par son dernier commentaire m'a donné une idée en me proposant une définition de son cru :

- LÉGADULABO : Un groupe de lémuriens armés de cotons tige.

Jusqu'à présent - mais c'est en théorie l'esprit d'un blog - il n'avait que moi qui proposais mots, néologismes et définitions avec un talent prolixe jusqu'à présent inégalé. ;-)

Et il serait peut-être temps d'ouvrir une rubrique qui accueillerait vos néologismes et vos définitions. Ceci dit, cette rubrique n'aurait d'intérêt que si elle attise l'intérêt du chaland et de l'auteur potentiel d'où ce petit article qui n'a de rôle que de recueillir vos commentaires.

En clair si l'idée vous intéresse, je lance la rubrique. Si elle vous laisse indifférents, je la remets dans ma culotte. ;-)

Allez, à vous de jouer !
Repost 0
21 mars 2007 3 21 /03 /mars /2007 05:52
Il y a juste un an, je décidais enfin - alors que je surfais sur le web depuis 1997 - d'ouvrir mon premier blog. J'ai bien évidemment, comme beaucoup d'internautes, commencé par concevoir mon premier site - en 98 - respectivement en HTML et en rapport avec ma passion du moment. Puis de fil en aiguille, j'ai conçu des dizaines d'autres sites me permettant de partager ma passion, puis, pendant quelques années, j'ai mis mes "talents de webmaster" au service des autres que cela soit des lofteurs, des chanteurs, des éditeurs, des sociétés.

Mais pendant toutes ces années, je n'avais jamais osé me mettre en toile. Et c'est le 21 mars 2006 que je sautais le pas en expliquant mon geste de la sorte :

"Pour tout dire, ça me titillait depuis un bon bout de temps. A vrai dire, j'ai toujours aimé écrire, de la période adolescente tourmentée aux poésies nihilistes jusqu'aux mails d'une banalité tranquille juste pour dire que "ça va bien et qu'à part ça, ben... ça va bien, quoi !!" en passant par ces coups de gueule incendiaires - j'ai toujours trouvé que mon "style" prenait de l'épaisseur et de la grandiloquence dans les moments de noirs écrits - que je pouvais ça et là mettre en ligne au détour d'un forum ou d'un site "ami" exprimant mécontentements et explications rarement comprises.

Mais en vieillissant, je me suis senti impropre aux mots. Par baisse de régime ou par excès de réalisme, la plume m'est tombée de l'esprit et le pays de mon âme s'est retrouvé orphelin d'encre.

C'est que je ne sais pas - ne sais plus ? - si ce que j'écris, je pense ou simplement je soupçonne d'être juste est partagé ou partageable à défaut d'être, oh joies mégalomanes suprêmes, admiré ou admirable.

L'incertitude me pèse et, à ce titre, j'ai décidé de mettre un peu de mon âme en bouteille."

Au bout de quelques messages lus par personne et logiquement sans commentaire, j'abandonnais le blog.

C'est le 27 décembre dernier que le démon des blogs récupère la bouteille et je m'applique dès lors à une régularité sourde et aveugle. Je ne suis pas lu ? Peu importe ! Je me rassure en me disant que peut-être, un jour...

Ce sont essentiellement des textes que j'ai écrit il y a quelques années et que je retravaille pour l'occasion qui alimentent le blog. En fouillant et refouillant dans mes cartons et mes classeurs à la douce odeur de vieux papier que je tombe sur une idée que j'avais eu il y a fort longtemps, l'impossible dictionnaire.

Le 21 janvier 2007 - curieux cette redondance du 21 ! - les premières définitions de ce barge dictionnaire fleurissent sur cette page. C'est le coup de talon qui manquait au blog pour attirer l'attention des visiteurs qui, depuis, sont plus nombreux de jours en jours.

A ce propos, j'en profite pour remercier les habitués du blog, ceux qui se sont abonnés à la newsletter, qui utilisent le flux rss sur Netvibes ou ailleurs, ceux, enfin, qui ont juste pris l'habitude de me rendre une petite visite de temps en temps. Une mention toute particulière à ceux qui me laissent leurs commentaires. Le commentaire est au blog ce que les applaudissement sont à l'artiste scénique.

Alors, prêt pour une deuxième année ?
Repost 0
12 mars 2007 1 12 /03 /mars /2007 18:14
Il y a environ un mois, comme tout le monde dans la blogosphère, je dévoilais "5 trucs que vous ne savez pas de moi". Peut-être serais-je le seul à dévoiler une nouvelle partie de mon nombril avec "5 autres trucs que vous ne savez pas de moi" ;-) :

- Tous les 1er janvier, je vais faire un tour sur la plage pour célébrer l'année nouvelle.
- J'ai quitté l'école sans aucun diplôme.
- Par tradition, je mange des frites tous les samedis midi.
- J'ai travaillé quelques temps au Danemark.
- J'ai été, le temps d'une planche, scénariste de Tabary (Iznogoud, Corinne et Jeannot,...)
Repost 0
15 février 2007 4 15 /02 /février /2007 18:10
Allez, je cède à la mode du moment et je vous dévoile 5 trucs que vous ne savez pas sur moi :

- J'ai été SDF pendant 6 mois de ma vie.
- J'ai été le webmaster de sites officiels de 2 personnalités issues de la TV Réalité.
- Je vais au boulot en vélo par soucis écologique.
- J'ai commencé l'informatique avec le Sinclair ZX81.
- J'ai participé à l'élaboration d'un gros parc d'attractions qui n'a pour l'instant pas vu le jour.
Repost 0
15 février 2007 4 15 /02 /février /2007 06:37
Suite de l'article "Le chemin de croix du blogueur - part I"

De "pas vu, pas lu, pas répondu", ce blog est passé dans la catégorie supérieure mais néanmoins intermédiaires des "peu vu, peu lu, peu répondu" et je n'en suis pas peu fier.

Pourtant la frustration abordée lors de la première partie de cet article n'a pas disparue. Elle s'est juste atténuée au tamis de la joie éphémère des premiers commentaires ou re-commentaires, des abonnements à la newsletter et d'un Blog Rank jouant les montagnes russes dont, toutefois, la taille minimum a quelque peu évolué.

Ce qui est paradoxal dans les sentiments ressentis, sans doute exacerbés par le fait d'étaler une partie de soi - son âme en bouteille - sur la place publique, c'est que les joies sont plus fortes que les déceptions mais ces dernières sont plus vives et plus tenaces que les premières. Il faut une continuité de petites joies pour effacer ce sentiment curieux d'incompréhension mêlée à une impression d'impuissance quant à la manière de rameuter les foules.

Revenons aux trois étapes de la retape abordées précédemment :

- Les moteurs de recherche considèrent toujours ce blog comme ce qu'il est. Une goutte sucrée dans l'océan a le même goût que toutes les autres.

- L'histoire des mails envoyés petitement mais régulièrement aux sites "amis" se conclue régulièrement - mais pas toujours - par une fin de non recevoir. Seul Cédric du blog http://stoic.over-blog.com a répondu a mes demandes d'échange de liens. Au passage, je vous conseille de visiter ce site constitué de dessins réguliers où le héros, Stoïc joue de l'aphorisme et du jeu de mot comme personne.

- Et puis j'ai enfin ouvert un "fil" sur le forum des blogs de Over Blog. J'y poste tous les jours à chaque nouvel article. Mais je n'y ai que très peu de participations. Quand je regarde les autres "fils", ça bouge, ça vit, ça se dit bonjour à tout va histoire de faire "remonter le fil", (pour ceux qui ne connaissent pas ce principe, une réponse à un "fil" lui permet de revenir à la première place, les "fils" étant classés par ordre chronologique des réponses faites du plus récent au plus ancien). Il semble que je n'ai pas compris le contrat implicite qui lie les blogueurs tisserands : "Si tu tisses sur mon métier, je me dois de tisser sur le tien". Même si la réciprocité est logique, il n'est pas toujours évident de retrouver le fil des pensées de chacun. Il faut sans doute également ajouter un commentaire sur le blog du participant à son fil. Mais la vraie question est "faut-il à tout prix jouer le jeu si on n'apprécie que modérément ce que l'on doit commenter ?". J'ai tellement vu des "très beau ton blog" sur des pages immondes et trop chargées, des commentaires insipides dont la justification tenait dans la seule présence de l'adresse de son blog qui criait "Viens, je le veux, viens visiter mon méga super blog de la mort qui tue !" ou de juste renvoi d'ascenseur pour que les Blog Rank de chacun puisse s'envoler. Est-ce tricher que de jouer ce jeu là si c'est la loi du genre ? Pour ma part, sachez le, l'impulsion qui me pousse à poster un commentaire est avant tout sincère, même si, je dois toutefois vous le confesser,  l'arrière pensée de la présence de l'adresse de mon blog sur d'autres blogs n'est pas très très loin.

A ce propos, permettez-moi de terminer, en guise de remerciements, par la liste  de ceux qui à ce jour ont eu la gentillesse de participer à mon "fil" :
- http://www.randonet.biz/
- http://ambiance-infanterie.over-blog.com/
- http://www.krissnature.net/
- http://artnopoesie.over-blog.com/
- http://empuse.over-blog.com/
- http://jamaisvertige.over-blog.com/
- http://vuedevenise.over-blog.com/
- http://lagazettedevosblogs.over-blog.com/
Repost 0
1 février 2007 4 01 /02 /février /2007 13:28
Il ne me semble pas que je sois dans la moyenne.

Le premier commentaire de andralik - qu’il en soit remercié -, était sur mon premier message qui essayait d’expliquer la raison de la naissance de ce énième blog. Il disait « sympas, continuer. ».

Le second (en espérant qu’il sera bientôt deuxième) de Julie disait « Comment ne pas réagir... » aux toutes premières définitions de « L’Impossible Dictionnaire ».

Grosso-modo, à chaque fois que je commence un truc, j’ai un commentaire sympathique et  personnalisé mettant en évidence les difficultés inhérentes à une telle tâche.

Bien plaisir !

Il ne me reste plus qu’à penser à ce que je vais débuter dans les prochains jours. Si vous avez des idées, n’hésitez pas à laisser un commentaire, je commence à réfléchir ! ;-)
Repost 0