Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'Impossible Dictionnaire, c'est aussi...

Le site officiel
www.impossible-dictionnaire.com

La page Facebook
www.facebook.com/impossible.dictionnaire

  amateur(s) de bons mots se félicitent, comme vous, d'être tombé(s) sur ce blog. Au total, ça fait quand même   visiteurs de bon goût.

Recherche

Vous Avez Raté...

14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 11:25
Pas m'faire avoir une deuxième fois. Voilà, c'est dans le titre, vous connaissez maintenant l'adresse du site officiel de l'impossible dictionnaire. J'espère que ça va vous plaire. Voilà... Bon ben, moi, j'sais plus quoi dire avec ça. Voilà voilà !...
Repost 0
Published by Almaterra - dans Oh j'aime bien...
commenter cet article
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 17:31
On vit une drôle d'époque. Après la démocratisation du tout-à-l'égout, voici venir le temps des rires proprets et des chants mous ; le tout-politiquement-correct est en marche mes frères. Jean-Marie Bigard va voir le Pape avec son pote Sarko, Coluche est devenu Saint-Resto du cœur et Desproges commence singulièrement à me gonfler à ne plus vouloir intervenir sur la scène médiatique sans raison sérieuse, faudrait pas vieillir.

Heureusement, l'églantier n'est pas tout à fait une plante en voie d'extinction du côté de Douai. Douai, cité minière qui s'enorgueillit de son passé houiller et de ses hauts terrils, Douai, ville des petites gens et des géants d'osier, de Gayant et de ses grands enfants, Douai baigné par la Scarpe aux rues escarpées par les beignes du temps, Douai et son beffroi l'hiver, Douai et son beffroi l'été (Y va pas changer d'nom pour quelques degrés de différence !), Douai dont je me demande pourquoi j'en parle... Ah si, Douai est la ville où je naquis, il y a quelques années. Douai est aussi la ville natale de l'individu que vous allez découvrir sur cette vidéo, Didier Super. Un artiste poil à gratter qui dérange et qui a le grand mérite de n'être absolument pas dans l'air du temps, de n'être absolument pas politiquement correct.



Juste pour info, l'aveugle est complice. Enfin, je ne sais pas si elle est aveugle mais ça ne l'empêche en tout cas pas d'être complice. Je me demande même si elle est pas plus complice qu'aveugle. Ce que je veux dire c'est que l'un n'exclut pas l'autre et réciproquement.

Enfin, je me demande si, d'un point de vue politiquementcorrectial, au lieu de dire " l'aveugle est complice", je ne devrais pas plutôt dire "la non-voyante est sexe féminin à pilosité variable au gré des saisons et des effets de mode qui possède quelques replis imposant une irréprochable hygiène".
Repost 0
Published by Almaterra - dans Oh j'aime bien...
commenter cet article
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 05:20
Repost 0
Published by Almaterra - dans Oh j'aime bien...
commenter cet article
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 14:42
En janvier dernier, je faisais appel à votre signature pour aider Pierre Etaix à ressortir ses propres films. Depuis, grâce au relais de nombreux sites et blogs, 5000 signatures ont été récoltées.

La procédure judiciaire est toujours en cours. Maître Pierre Reynaud, avocat de Pierre Etaix et Maître Thomas Loncle, avocat de Jean-Claude Carrière travaillent depuis de longs mois afin que les auteurs retrouvent leurs droits et que leurs œuvres soient enfin restituées au public.

Plus modestement, une poignée d'amis, professionnels du cinéma, de la télévision, des arts du cirque ou du music-hall se sont unis pour témoigner leur attachement à la restitution des films à leurs auteurs. Depuis décembre 2007, un site internet a vu le jour, puis une page Myspace.

L'objectif du collectif est de réunir 10 000 signatures qui seront versées au dossier d'instruction. Or, nous approchons d'une date extrêmement importante dans la procédure en cours : la totalité des pétitions doit en effet être déposée au plus tard le 15 juin, dans quelques jours. Voilà pourquoi, je relance l'appel !

Pour ceux qui ne le connaitraient, Pierre Etaix est tout à la fois clown, magicien, dessinateur et cinéaste de génie. Il est l'un des derniers dépositaires de la tradition burlesque telle qu'elle s'est construite sous l'impulsion de Buster Keaton puis de Jacques Tati dont il fut l'un des plus proches collaborateurs. Dans les années 60, Pierre Etaix réalisa cinq longs-métrages dont quatre, co-écrits avec son ami Jean-Claude Carrière.

Aujourd'hui, à bientôt 80 printemps, Pierre Etaix ne peut plus montrer ses films !!!

Pourquoi ?

Et bien tout simplement parce qu'un imbroglio juridique insensé prive les auteurs de leur droits et interdit toute diffusion (même gratuite) de leurs films. Cette situation est inacceptable car elle condamne à l'oubli cinq longs métrages qui comptent parmi les plus originaux du cinéma français.

Comme Woody Allen, Guy Béart, Arturo Brachetti, Cabu, Eugène Chaplin, Leslie Caron, CharlElie Couture, Jean-Pierre Darras, Jérôme Deschamps, Nilda Fernandez, Christophe Malavoy, Gérard Majax, Franck Margerin, Daniel Mesguich, François Morel, Michel Gondry, Gotlib, François Hadji-Lazaro, Bernard Haller, Gérard Jugnot, Mathieu et Peter Kassovitz, Gérard Krawczyk, Maud Linder, Macha Makeïeff, Julia Migenes, Eddie Mitchell, Tom Novembre, Michel Piccoli, Anna Prucnal, Charlotte Rampling, Claude Rich, Shirley et Dino, Pierre Schoendoerfer, Claire Simon, Bruno Solo, Bertrand Tavernier, Philippe Torreton, Luce Vigo, Jaco Van Dormael, Lambert Wilson ainsi que des centaines d'artistes et de cinéphiles, manifestez vous aussi votre soutien à Pierre Etaix et Jean-Claude Carrière en signant la pétition en ligne accessible soit depuis le site :

http://www.ipetitions.com/petition/lesfilmsdetaix/
Repost 0
Published by Almaterra - dans Oh j'aime bien...
commenter cet article
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 05:15
Alors qu'il y a dix jours, je me posais la question du cri des animaux, je réitère en m'intéressant à celui des objets. Parce que, oui, les objets ont un cri. Mais, à l'instar des jouets du dessin animé Toy Story, ils ne peuvent s'exprimer qu'en l'absence de l'homme en se prenant, bizarrement, pour des animaux.

Saviez-vous qu'à l'abri de l'atelier, entre deux saillies copeaulatoire, la scie aboie et la carafe-ane passe.
Comme elle n'a pas de bras et ne sait pas nager, en haut du pligeoir, la roue coule.
Sans vouloir faire de bêtises, le camp brait.
Parce qu'il est souvent seul dans la cuisine, le céleri blatère.

La nuit, alors que l'homme dort, la maison se réveille ; les crics craquent, les casquettes caquettent, les meubles meuglent, le bec à gaz gazouille, les cartes à jouer belotent. Un bruit humain vient de se faire entendre et tous les objets se taisent d'un coup. Un seul ose braver l'interdit et hurle à tout rompre : l'alarme.
Repost 0
Published by Almaterra - dans Oh j'aime bien...
commenter cet article
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 18:03
Il y a quelques jours Christophe Fétat me faisait remarqué dans un des ses commentaires que la définition d'actualité lui rappelait "le faux ami anglais actually qui fait penser à actuellement mais qui signifie dans les faits, dans les actes".

Et j'ai tout de suite pensé à un bouquin qui trône en bonne place dans ma bibliothèque et que je dépoussière de temps en temps pour rire en multi-langue. A vrai dire, il a fallu que j'aille fouiller la chambre de mon fils pour le retrouver ce qui m'a permis de tomber sur des lectures éducatives et très intéressantes dont je vous parlerai quand les enfants seront couchés.

Sorti en 1990, "Au pays des faux-amis" de Samuel Cranston et Charles Szlakmann recense, comme son nom l'indique, les mots et expressions qui d'anglais à français et réciproquement peuvent prêter à confusion ou à rire, le tout illustré de façon très amusante.

Voici quelques exemples de faux-amis tirés du livre :

"We eat food without PRESERVATIVES" se traduit par "Nous mangeons des aliments sans CONSERVATEURS ALIMENTAIRES". Sachant qui plus est qu'en anglais, une "capote anglaise" se dit "french letter". Rigolo, non ?

"Je suis un BOURSIER D'UNIVERSITE" se traduit par "I am an EXHIBITIONER".

Si un anglais vous dit avec le regard lubrique "I like to play with my ORGAN", ne vous méprenez pas, il aime juste jouer de son ORGUE.

Enfin, ne soyez pas outré de lire dans un livre anglais tout public "He EJACULATED very hard in the lady's ear : This is one of my ERECTIONS !" puisque cela se traduit chastement par "Il CRIA très fort à l'oreille de la dame : Ceci est l'une de mes BATISSES !".

L'entente cordiale, soit, mais faisons attention aux pièges de la perfide Albion ! ;-)
Repost 0
Published by Almaterra - dans Oh j'aime bien...
commenter cet article
15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 05:49
Si je me retrouve un jour complètement bourré en votre compagnie, il y a de forte chance que je vous chante :

"Mais qu'est-ce que ça peut faire comme cri un kangourou
Ca peut pas faire cui-cui, ça peut pas faire miaou
Personne ne sait vraiment quelle est le bruit qu'il fait
Peut-être que finalement le kangourou est muet !"


Ah, le groupe Odeurs !!

N'empêche que cette extrapolation de nos éventuelles nuits enivrées peut être le départ d'un nouveau jeu nous permettant de découvrir le secret des cris des animaux.

Saviez vous que...

L'autruche hongrit.
A l'instar du pigeon le kangourou coule (il ne sait pas nager et fait des bulles).
La biche taique.
La carpe édième.
La mouche tique alors que le moustique erre.

A vous de jouer !
Repost 0
Published by Almaterra - dans Oh j'aime bien...
commenter cet article
9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 17:54
J'aime Jean-Louis Fournier. De "La grammaire impertinente" - un livre référence - à "La minute nécessaire de Monsieur Cyclopède" avec Pierre Desproges en passant par "La Noiraude", j'aime cet homme.

Alors quand j'ai lu l'article de Christophe Fétat sur un livre du Monsieur que je ne connaissais pas, "Les mots des riches, les mots des pauvres", je l'ai lu avec avidité du premier au dernier mot. C'est qu'en plus il y ait une vérité immuable : Christophe est toujours de bon conseil.

Le principe du livre, que je n'ai pas encore lu, est simple : trouver un synonyme dans la classe "adverse". Mais comme rien ne vaut des exemples :

- "92, en pauvre, se dit neuf trois"
- "Nouveau riche, en pauvre, se dit fils de pauvre"
- "Fauchon, en pauvre, se dit ED"
- "Cachemire, en pauvre se dit acrylique"
- "Foie gras, en pauvre se dit pâté de foie"
- "Gagner, en pauvre se dit rêver"
-"Chambre d'amis, en pauvre se dit canapé convertible"

Avant de me jeter sur ce livre, j'ai voulu jouer un peu à ce jeu :

- "Actions en pauvre se dit Livret A"
- "Cannes en pauvre se dit Berck"
- "Ecologie en pauvre se dit économie"
- "Chauffage central en pauvre se dit couette"
- "Voiture en pauvre se dit crédit"
- "Maison en pauvre se dit crédit aussi"
- "Porte-feuille en pauvre se dit porte-monnaie"
- "Faire une plus-value en pauvre se dit gagner au loto"

Allez, c'est à vous de jouer !

Repost 0
Published by Almaterra - dans Oh j'aime bien...
commenter cet article
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 05:54
Désolé de ne pas vous avoir donné de nouvelles pendant quelques jours mais j'ai eu le plaisir d'être invité à l'inauguration de l'attraction "Les animaux du futur" qui ouvrira officiellement au Futuroscope le 05 avril prochain.


Cette expérience de "réalité augmentée" est assez bluffante puisqu'à l'aide - même si c'est beau - d'une paire de jumelle et d'un capteur sur la main vous interagissez dans un décor réel sur des animaux qui pourraient fouler notre sol futur dans une fourchette qui va de 5 à 200 millions d'années.


Ces animaux du futur qui n'ont rien à voir avec ceux qui ont perturbé l'inauguration (voir ci-dessus) ont été inventé à partir d'une vraie étude scientifique en collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle.

Et comme nous il y a quelques jours avec les animaux préhistoriques, les concepteurs de cette attractions se sont amusés à inventer le nom de ces nouveaux animaux comme ce "Caracoureur", un oiseau de proie qui pourrait être l'évolution de l'autruche.


Et puis il y cet animal qui vous pouvez voir en photo ci-dessus dont le nom, j'en suis sûr, vous plaira beaucoup. Il s'agit d'un escargot du désert de 30 cm qui pourrait laisser sa trace dans quelques 200 millions d'années et qui répond, je ne sais pas pourquoi, au doux nom du "Suceur-sauteur".

Finalement, n'y aurait-il pas un peu d'impossible dictionnaire au Futuroscope ? ;-)
Repost 0
Published by Almaterra - dans Oh j'aime bien...
commenter cet article
8 mars 2008 6 08 /03 /mars /2008 08:06
François Pérusse ? Le nom me disait quelque chose. C'est mon fils qui m'a fait découvrir son oeuvre grâce à de petits sketchs audio que les auditeurs d'Europe2 puis de Rires et chansons connaissent assurément.

Puisqu'on aime tous les mots et que jouer avec est une seconde nature, je vous propose non pas un long discour sur la satisfaction non feinte que me procure l'écoute de ces petites pastilles hilarantes ni une biographie de l'artiste qui pourrait nous apprendre que le petit François est né à Québec le 8 octobre 1960 d'Adélard et de Charlotte Pérusse, qu'il fait l'école buissonnière très jeune et qu'il démontre un grand intérêt pour la musique et l'humour, et encore moins que parmi ces derniers faits d'arme, il s'est vu confier la tâche de créateur des montages audio humoristiques du tout dernier spectacle du Cirque du Soleil en hommage aux Beatles, Love, spectacle permanent basé à Las Vegas, parce que c'est pas toujours facile de comprendre de longs paragraphes sans aération, sans passage à la ligne et sans le moindre point de ponctuation permettant à ceux qui lisent à haute voix de reprendre leur souffle, mais simple d'écouter un sketch qui s'intitule la dictée :



(Désolé pour le lien d'hier qui était un peu pourri. Cette fois, ça devrait ellez mieux ! ;-)
Repost 0
Published by Almaterra - dans Oh j'aime bien...
commenter cet article